Infection urinaire, culotte mouillée : la honte des toilettes scolaires

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 25/08/2015 - 16h58
-A +A

Manque de propreté, manque d'accessibilité ou absence d'intimité, les toilettes scolaires sont accusées de favoriser les infections urinaires et les fuites urinaires.

Explications et conseils.

PUB

Le problème n'est pas nouveau. Trop de parents savent que leur enfant se plaint des toilettes de son école (maternelle, primaire et secondaire). Il n'est pas rare que des enfants souffrent d'infection urinaire ou intestinale après avoir utilisé les sanitaires de son établissement. Il est nécessaire de prendre ce problème très au sérieux car il peut entraîner des soucis de santé, allant jusqu'à conditionner une incontinence future.

En effet, les enfants se retiennent parfois toute la journée pour éviter d'utiliser les sanitaires de l'établissement.
Au final, ce comportement favorise les fuites et les infections urinaires, particulièrement chez les filles.

Passage aux toilettes 5 à 6 fois par jour

Toilettes sales, pas de papier, absence d'intimité, manque de temps ou interdiction de quitter la salle pendant les cours, nombre d'enfants apprennent à se retenir.
Ce comportement augmente le risque de fuites, particulièrement chez les fillettes. Ces dernières, ayant un canal urinaire plus court que les garçons, sont davantage exposées. De plus, l'état des WC handicape moins les garçons puisqu’ils peuvent faire pipi debout.

Se retenant trop longtemps, l'enfant risque aussi de ne plus savoir relâcher son sphincter le moment voulu, ce qui entraîne une mauvaise évacuation de l'urine vésicale.
Or vider complètement la vessie limite les risques d'infections et de constipation associés.

Vider complètement sa vessie diminue les risques d'infection urinaire

Pour bien vider sa vessie, une fillette doit être détendue, relâcher son périnée et ne pas forcer. Pour cela, elle doit uriner en position assise, les genoux écartés, non entravés par des vêtements. Il est indispensable de disposer de toilettes propres, d'un endroit intime et de prendre son temps.

Les toilettes des écoles ne répondent pas toujours à ces trois conditions.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 25/08/2015 - 16h58

Association française d'urologie, www.urofrance.org.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Apprenez à vos enfants à bien faire pipi! Mis à jour le 15/04/2008 - 00h00

Tous les enfants doivent apprendre la propreté, cela va de soi. Mais il est important d'aller plus loin, parce qu'un enfant qui ne vide pas correctement sa vessie, ou se retient trop longtemps, s'expose à des problèmes de fuites ou des infections uri...

Faire pipi, ça s'apprend Mis à jour le 12/09/2006 - 00h00

Fortes odeurs des urines, fuites, démangeaisons, constipation, mal au ventre, infections urinaires… ces inconvénients signent de mauvaises habitudes. Et oui, faire pipi ca s'apprend !

Quels médicaments contre le pipi au lit? Publié le 08/09/2011 - 14h34

Contre l'énurésie nocturne , ou pipi au lit , il y a des solutions comportementales ou l'alarme stop-pipi, mais certains médicaments peuvent aussi aider. Ils sont de deux sortes: les anticholinergiques , ou la vasopressine .

Plus d'articles