Incontinence urinaire : la rééducation du périnée à domicile !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé, adapté par Marion Garteiser le 10/03/2016 - 15h20
-A +A

La rééducation périnéale se passe souvent en utilisant une sonde à mettre dans le vagin. Il existe cependant d'autres méthodes. Qu'est-ce que la rééducation périnéale, à quoi sert-elle, et quelles sont les techniques utilisées aujourd'hui ?

PUB

Le périnée, un groupe musculaire qui s’affaiblit

Le périnée est un groupe de muscles qui entoure de façon très intime le vagin, le rectum et l’anus, formant une sorte de plancher nommé « plancher périnéal » qui, chez la femme, soutient les organes situés au-dessus : l’utérus, la vessie, le rectum et donne son tonus à toute la région.

Selon le Dr David Elia, « Ce groupe de muscles est malmené au fil du temps et des grossesses qui entrainent des distensions importantes lors des accouchements. La tête d’un bébé mesurant 10-11 cm, toute cette structure musculaire va devoir s’écarter pour la laisser passer, expliquant pourquoi les accouchements représentent la première cause d’affaiblissement du périnée. La 2e cause est constitutionnelle : avec le temps, ces muscles se fragilisent et deviennent de plus en plus faibles. La 3e se retrouve chez les sportives de haut niveau dont la pratique impose d’importantes hyperpressions dans le ventre, propulsant le plancher pelvien vers le bas. » 

Les conséquences d’un périnée fragilisé

La descente de vessie est une des conséquences de cet affaiblissement du périnée.

Les fameuses fuites d’urine à l’effort sont très fréquentes : « la vessie est un organe qui met en place un mécanisme réflexe très sophistiqué pour retenir l’urine lorsque l’on tousse ou que l’on éternue. Mais, si elle se retrouve en dehors de son enceinte de pression, elle ne réagit plus à l’hyperpression, laissant échapper des fuites d’urine à l’effort ». Ce phénomène est assez banal chez les femmes de plus de 50 ans qui ont accouché par les voies naturelles d’un ou de plusieurs enfants.

Pourquoi pas avant, dès le premier accouchement ? « Parce que les muscles sont encore jeunes, ils vont se réparer et se retendre », explique le Dr David Elia. « Ce n’est qu’ensuite, avec le vieillissement progressif des tissus, que les distensions ne sont plus corrigées ».

Il existe un autre mécanisme menant à des fuites urinaires dit d’impériosités : la vessie se comporte comme si elle avait rétréci, sa contenance n’est plus la bonne, ce qui déclenche un besoin urgentissime d’uriner pour une quantité ridicule que l’on a bien du mal à retenir. Parfois les mécanismes sont mixtes.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé, adapté par Marion Garteiser le 10/03/2016 - 15h20

En collaboration avec le Dr David Elia, gynécologue, rédacteur en chef du magazine GENESIS.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
Sanderling007

Je suis vraiment désolée de lire cet article trop commercial à mon goût pour vanter le Femifree!! Je suis Kine depuis 27 ans et spécialiste en Perineologie depuis 17 ans . Je vous assure que rien de tel que des consultations et séances chez les Kine spécialistes en perineologie ou Reeducation Pelvienne ( autre terme) . Au cabinet de rééducation , sous l'ordre des médecins prescripteurs et dans le respect des patients nous réalisons un excellent travail . Prévention et rééducation pelvienne mais d'abord un bilan complet musculaire. Je crains que votre méthode doit mal appliquée et que le mieux est d'examiner , d'expliquer et de motiver les patients ! Un appareil ne remplacera jamais nos mains de praticiens et notre écoute attentive et humaine .

PUB
A lire aussi
Plus d'articles