Implantation d’un cœur artificiel : les premiers essais humains sont autorisés

Publié par journaliste santé le 26/09/2013 - 10h46
-A +A

Nous sommes de plus en plus proche de la possibilité d'implanter des coeurs artificiels. Dans toute l'Europe, des tests commencent cette année, y compris en Belgique.

PUB

Un cœur totalement artificiel : c'est peut-être pour demain

En Belgique, c'est le Centre Hospitalier Universitaire du CHU de Saint-Pierre à Bruxelles qui pourra faire les premiers tests. Ils se dérouleront aussi dans trois hôpitaux en France, ainsi qu'en Pologne, en Slovénie et en Arabie Saoudite.

Un cœur artificiel pour pallier au manque de greffons

Ce cœur artificiel ressemble à un vrai cœur avec ses deux ventricules, dont les parois sont recouvertes de tissu biocompatible avec le sang. Sa physiologie mime celle d’un vrai cœur. Il sera testé chez des patients en insuffisance cardiaque terminale (par exemple à la suite d’un infarctus) et dont l’espérance de vie est très courte en raison d’une absence totale d’alternative thérapeutique. Cette innovation vise à terme à contourner le manque de donneurs de greffons et à donner une chance aux 20 millions d’Européens concernés.

Reste à recruter les patients volontaires, à aménager les centres hospitaliers et à former les équipes chirurgicales.

Publié par journaliste santé le 26/09/2013 - 10h46

Europe 1, les Echos, communication de Marcello Conviti, Directeur général de Carmat, 24 septembre 2013.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Un coeur sans pulsation cardiaque Mis à jour le 30/01/2007 - 00h00

Un Québécois de 65 ans atteint d'une insuffisance cardiaque grave est désormais en pleine forme, non pas grâce à une greffe cardiaque , mais grâce à une pompe mécanique. Cet appareil, alimenté par des piles, favorise le flux sanguin en continu. Il s'...

Le coma, c’est quoi exactement ? Publié le 12/03/2014 - 10h29

« Il est dans le coma ». Quand on entend cette phrase, on pense que cette personne se trouve dans un état grave, sans trop savoir au juste ce qu’il en est, et ce que l’on peut espérer. Voici des explications sur le coma , précisions qui nous sont don...

Aspirine pour le coeur et les artères, pas pour tout le monde! Publié le 27/02/2012 - 18h02

L' Aspirine ® (acide acétylsalycilique ou AAS) a beau être un médicament vieux comme le monde ou presque, il n'en conserve pas moins encore quelques mystères. D'une part, les bénéfices qu'elle induit à long terme chez des personnes ayant déjà été vic...

Diabète de type 2 : le tabagisme mis en cause Publié le 21/11/2016 - 10h56

On le sait trop peu mais le tabagisme est un facteur de risque de diabète de type 2 : le risque d’un fumeur de développer un diabète de type 2 est augmenté de 30 à 40%. Mais la bonne nouvelle, c’est que tout peut revenir à la normale en écrasant sa d...

Plus d'articles