Immunoélectrophorèse [Immunofixation (sang, urines)]

Mise à jour le 15/01/2007 - 01h00
-A +A

Prélèvements : Prise de sang veineux - Recueil des urines de 24 heures Bilans : Bilan biologique d'une immunodépression - Bilan d'une inflammation - Bilan d'un zona

PUB

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Il est préférable d'être à jeun avant le prélèvement de sang.

En quoi consiste cette analyse ?

L'immunofixation consiste à déposer du plasma (ou de l'urine qui aura au préalable été concentrée) sur un gel. Après application d'un courant électrique qui permet la séparation des protéines en fonction de leur taille, des anticorps spécifiques de chaque type d'immunoglobuline sont déposés sur le gel. Il apparaît ainsi des bandes plus ou moins étroites sur le gel, au niveau où se situent les différentes immunoglobulines.L'immunoélectrophorèse est une autre technique permettant la mise en évidence et le typage des immunoglobulines monoclonales. Elle est aujourd'hui moins utilisée car moins sensible que l'immunofixation.

Initialement publié le 02/04/2002 - 02h00 et mis à jour le 15/01/2007 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Qu'est-ce qu'une maladie auto-immune ? Publié le 17/08/2016 - 16h03

Dans le cas d’une maladie auto-immune, le système immunitaire combat ses propres cellules car il les considère à tort comme des ennemis. Pourquoi et quelles sont les principales maladies auto-immunes connues ? Le point sur ces étranges maladies…

Lupus : les progrès dans le traitement de cette maladie auto-immune Mis à jour le 14/07/2016 - 15h10

La prise en charge du lupus a bénéficié ces dernières années de progrès considérables. Le développement de nouveaux médicaments pourrait encore davantage révolutionner le traitement de cette maladie auto-immune. Mais tant qu’ils n’ont pas démontré le...

Plus d'articles