Immunisation

Vidéo publiée le 19/08/2010 - 16h57 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 18/11/2010 - 13h07
-A +A

Le système circulatoire comprend à la fois des globules rouges et des globules blancs. Les globules blancs font partie du système immunitaire et combattent continuellement les infections. Les globules blancs, ou leucocytes, sont produits dans les os. Leur fonction principale est d'identifier et de détruire les antigènes nocifs qui pénètrent dans le corps. La réaction provoquée par la pénétration d'antigènes dans l'organisme est la réponse immunitaire c'est-à-dire la manière dont le corps reconnaît et se défend contre les bactéries, les virus et les substances reconnues comme étrangères et potentiellement nocives pour le corps.

Lorsque les globules blancs sont en présence d'un antigène ou d'une substance étrangère, ils sont stimulés afin de se diviser et de produire des cellules spécialisées pour tuer cette substance étrangère.

Lorsque le corps est infecté par une bactérie, les globules blancs procèdent par essais et erreurs pendant un certain temps afin de déterminer la meilleure manière de tuer la bactérie. Lorsque les globules blancs parviennent à déterminer comment détruire la bactérie, ils créent des « cellules à mémoire » afin de gérer les attaques futures de cette même bactérie.

La vaccination est une manière de déclencher une réponse immunitaire. Lorsqu'une personne est vaccinée, une quantité infime d'un agent pathogène responsable d'une maladie, appelée vaccin, est injectée dans le corps afin que le système immunitaire l'identifie et la détruise ensuite. Le vaccin contient des bactéries en très petite quantité et ces dernières sont souvent affaiblies ou inactivées (inertes). Elles ne provoquent généralement pas de maladie. Le corps est ensuite capable de détruire les bactéries du vaccin. Une vaccination active la « mémoire » du système immunitaire : elle permet au corps de réagir rapidement en libérant des anticorps en cas d'expositions futures et de détruire ainsi les bactéries avant qu'elles ne puissent provoquer une maladie. Une immunisation se produit lorsque le corps développe une immunité contre un antigène spécifique.

Vidéo initialement mise en ligne le 19/08/2010 - 16h57 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 18/11/2010 - 13h07
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB