Il n'y a pas d'âge pour se mettre au sport!

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé, avec l'aide de Matthieu Tonneau le 02/11/2009 - 00h00
-A +A

Fauja Singh détient un record sportif pour le moins impressionnant: celui du marathonien âgé de plus de 90 ans le plus rapide au monde. Comment est-ce possible?

PUB

Commencer le sport dans son grand âge?


Cinq heures et 40 minutes, c'est son meilleur chrono sur la distance. Le fait de courir les 42,195 km à cette vitesse à un âge où beaucoup ne pratiquent plus aucun sport est déjà surprenant. Mais le plus incroyable est peut-être que Singh a commencé à courir le marathon à 89 ans! Au départ, Fauja Singh ne fait qu'entrecouper ses marches de quelques minutes de trottinement. Puis, très vite, il se remet à courir régulièrement et s'inscrit sur des petites épreuves. En 2000, âgé de 89 ans, il décide de s'essayer au marathon de Londres. Pour sa première participation, il signe un chrono de 6 heures 54 minutes et 42 secondes. Non content de sa performance, il améliore cette marque de presque 10 minutes l'année suivante (6 h 45 mn 31 s en 2002) et encore de 43 minutes l'année d'après (6 h 2 mn 43 s en 2003)! Une performance à faire pâlir tous les gérontologues de la terre. D'autant que, toujours en 2003, il améliore encore ce record pour établir sa meilleure performance à Toronto: 5 h 40 mn 4 s. Où s'arrêtera-t-il?

Le sport est la meilleure jeunesse


Fauja Singh est la preuve vivante de l'idée défendue par de nombreux professionnels de médecine sportive, selon laquelle il n'y a pas d'âge, ni de limite d'âge pour se mettre au sport. C'est le cas de Jean Ginet, ancien président de la société française de médecine du sport: "Peu importe quand on commence l'activité physique, on en récoltera toujours les bénéfices. Un sédentaire qui se met subitement au sport peut voir ses performances s'améliorer d'année en année." Ces exploits n'ont pas surpris non plus le docteur Alain Ducardonnet, membre du club des cardiologues du sport: "Une personne qui s'entraîne beaucoup peut avoir jusqu'à 14 ou 15 années physiologiques de moins que les sujets sédentaires de son âge", explique-t-il. "On le constate lorsqu'on fait passer une épreuve d'effort à des sujets d'une soixantaine d'années. On remarque que les sujets bien entraînés restent loin devant en termes de performances. Quant aux sujets moyennement entraînés, ils égalent les performances des sujets sédentaires de dix ans de moins."

Publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé, avec l'aide de Matthieu Tonneau le 02/11/2009 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La fréquence cardiaque, un signe de longévité Mis à jour le 02/01/2007 - 00h00

Tout le monde sait qu'un rythme cardiaque qui s'emballe peut avoir des conséquences très dangereuses. Mais la fréquence cardiaque au repos joue également un rôle majeur. La morale : pour vivre longtemps, faites du sport ! En effet, la pratique réguli...

Testez votre forme Mis à jour le 15/04/2003 - 00h00

Il existe une multitude de tests pour savoir si l'on est en bonne ou mauvaise forme physique. Ils ne demandent aucun matériel et rendent leur verdict en quelques minutes. A vos marques!

Plus d'articles