Il faut protéger nos enfants de la culture consumériste !

Article créé le 16/09/2015 - 11h05 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/09/2015 - 11h05
-A +A

Même avant la puberté, les enfants sont de plus en plus nombreux à réclamer, ou en tout cas à souhaiter, posséder les vêtements et jouets les plus « cool », « à la mode ». Mais cette pression peut être dangereuse…

PUB

Une spirale négative

Les jeunes, bien souvent, pensent que posséder des vêtements à la mode va les aider à se faire des amis et à être intégrés dans leur groupe. Malheureusement, c’est souvent l’inverse qui se produit. Les jeunes se trouvent alors dans une spirale négative, où le consumérisme diminue encore l’estime de soi des jeunes fragiles.

 

En réalité, les vêtements cool n’aident pas du tout !

Selon une récente étude qui s’est penchée sur 1000 jeunes anglais, ceux et celles qui pensaient devenir plus « cool » en soignant leur apparence, en possédant des objets valorisés et en se comportant mal en classe voyaient en réalité leurs relations avec leurs camarades se détériorer avec le temps. Conclusion des chercheurs : les jeunes qui n’ont pas une très bonne estime d’eux-mêmes se tournent vers le consumérisme en espérant améliorer leur image. Le résultat est en fait inverse et leur bien-être ne cesse de diminuer.

 

Billet initialement publié le 16/09/2015 - 11h05 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/09/2015 - 11h05
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Tabagisme: parles-en à ton père Mis à jour le 10/05/2010 - 00h00

Non l'importance de l'autorité du père ne diminue pas! Elle jouerait d'ailleurs un rôle prépondérant dans le choix des ados de fumer ou non. Le tout est une histoire de communication .

Plus d'articles