Il court, il court le furet ...

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 17/11/2004 - 00h00
-A +A

PUB

Nez sensibles, s'abstenir !

Le furet fait partie de la famille des mustélidés (putois, belette, hermine, vison). Il possède des glandes situées de part et d'autre de l'anus. La sécrétion de ces glandes est fortement odorante, néanmoins, une bonne hygiène de la cage (nettoyage hebdomadaire) permettra de limiter efficacement les odeurs. Le retrait chirurgical des glandes est également possible.

La maintenance

En ce qui concerne la cage, ses dimensions doivent être de 80x50x30 cm minimum avec des barreaux en métal sous peine d'être rapidement dévorés. Une cage garnie de copeaux de bois et munie d'un abri rempli de paille constituera un logement confortable. Pour fournir une nourriture équilibrée à votre ami, des mélanges spéciaux sont en vente dans de nombreuses animaleries. Occasionnellement, on peut offrir des fruits, des Œufs, et du pain, mais en faible quantité car ces aliments sont plus difficilement digérés. De l'eau fraîche doit toujours être à sa disposition.Enfin, pour les soins, il est recommandé de faire vacciner son furet contre la maladie de Carré et la rage. Ce dernier vaccin est obligatoire si le furet vous accompagne à l'étranger. Les femelles non destinées à la reproduction doivent être stérilisées (dès 7 mois) sous peine de rester en chaleur en permanence, ce qui peut provoquer chez elles une anémie mortelle.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter e-santé !

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 17/11/2004 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB