Hypertension : Un syndrome mystérieux !

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 21/01/2003 - 00h00
-A +A

L'hypertension constitue un facteur de risque de maladie cardiaque très important. Malheureusement, on ne s'en inquiète que lorsqu'elle monte brusquement et qu'elle provoque des malaises.

PUB

Une véritable bombe à retardement

En revanche, si elle est élevée de manière permanente, ses effets sont beaucoup plus insidieux, raison pour laquelle on l'appelle le tueur silencieux.De plus, même si elle est peu élevée mais qu'elle s'associe à d'autres facteurs de risque, eux-mêmes à la limite de la normalité, l'ensemble constitue une véritable bombe à retardement, comme l'a expliqué le Pr André Scheen, chef du service de Diabétologie, Nutrition et Maladies Métaboliques au CHU Liège, lors d'une conférence de presse.

Tout prendre en charge

En effet, les chercheurs ont remarqué que les maladies cardio-vasculaires s'accompagnaient souvent d'un ensemble de facteurs qu'ils ont appelés " syndrome métabolique " ou " syndrome X ".L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a tenu à en donner une définition claire.Un sujet est porteur d'un syndrome X lorsqu'il présente une diminution de la tolérance au glucose (première étape vers un diabète), voire un diabète, ou une résistance à l'insuline. Il faut aussi que le sujet présente au moins deux des facteurs suivants :

  • une obésité centrale, c'est-à-dire un indice de masse corporel supérieur à 30 kg/m² ou un rapport du tour de taille sur le tour de hanches supérieur à 0,9 chez l'homme et à 0,85 chez la femme (voir article Obésité, vie écourtée)
  • une hypertension artérielle, définie par l'existence d'un traitement antihypertenseur et/ou d'une pression artérielle élevée (supérieur à 140 mm Hg pour la pression systolique et supérieur à 90 mm Hg pour la pression diastolique) ;
  • une dyslipidémie, définie comme un taux accru de graisses (triglycérides) ou un taux trop bas de " bon cholestérol " (cholestérol HDL) ;
  • une microalbuminurie, défini comme la présence d'albumine dans les urines.
Difficile devant un tel tableau de trouver une seule cause. L'origine du syndrome X est forcément multifactorielle. Elle dépend d'un côté de facteurs génétiques mais surtout de facteurs environnementaux (alimentation, hygiène de vie,…).

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 21/01/2003 - 00h00 Conférence de presse : " Hypertension : une nouvelle approche multifactorielle " 14/01/03
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Hypertension : quels sont les signes ? Publié le 08/08/2017 - 16h57

L’hypertension artérielle, ou pression sanguine anormalement élevée en permanence, ne se manifeste le plus souvent par aucun symptôme. C’est ainsi que nombre de personnes ignorent qu’ils présentent ce facteur de risque cardiovasculaire… On peut cepen...

Hypertension: le tueur silencieux Mis à jour le 14/12/2004 - 00h00

Le danger de l'hypertension artérielle est qu'elle s'installe fréquemment sans qu'on ne la remarque. En effet, il n'existe la plupart du temps pas de symptômes clairs. Pourtant, elle peut provoquer des atteintes importantes au cŒur, au cerveau et aux...

Pourquoi y a-t-il plus d'hypertendus en hiver? Publié le 30/11/2009 - 00h00

Le froid augmenterait-il la tension artérielle? Certes, les températures basses jouent un rôle sur la pression artérielle. Mais ce sont surtout les modifications d'hygiène de vie survenant en période hivernale qui sont responsables de ce phénomène.

Moins d'alcool pour diminuer sa tension artérielle Mis à jour le 19/12/2001 - 00h00

Boire trop d'alcool augmente la tension artérielle et être hypertendu expose tant à des accidents vasculaires cérébraux qu'à des crises cardiaques. D'autres facteurs sont également en cause comme l'âge bien entendu, mais aussi le surpoids, le tabagis...

Plus d'articles