• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

Hypertension artérielle chez les chiens et chats

Hypertension artérielle chez les chiens et chatsComme nous, nos chiens et chats peuvent avoir une " tension artérielle " anormalement haute, c'est-à-dire avoir une pression sanguine dans les artères trop élevée. Mais lorsqu'elle persiste, cette situation induit des lésions notamment au niveau des reins, du cerveau et du cŒur !

Une pression artérielle trop élevée ...

La pression exercée par le sang dans les artères dépend principalement de la quantité de sang que le cŒur y éjecte à chaque minute et de la résistance exercée par ces artères lors du passage du sang. Si une situation stressante peut causer une augmentation normale et transitoire de la pression sanguine, certaines maladies maintiennent cette pression artérielle élevée de facon persistante. Ce trouble, appelé " hypertension artérielle ", induit une souffrance des organes traversés par ces artères. La pression artérielle d'un chien ou d'un chat peut être mesurée en placant un brassard autour de son bras. Le gonflement de ce brassard interrompt le flux de sang dans l'artère. Lorsque l'on dégonfle le brassard, il est possible de connaître le moment auquel le sang peut à nouveau circuler dans le vaisseau grâce à une petite sonde détectant le mouvement du sang préalablement posée sur l'extrémité de la patte de l'animal. Ce moment de rétablissement du flux sanguin correspond à la pression régnant dans les artères lors de la contraction du cŒur.

... de nombreux organes lésés

Une hypertension artérielle sévère peut provoquer un dysfonctionnement des reins obligeant l'animal à uriner et à boire plus que de coutume. Au niveau des yeux, une surtension dans les vaisseaux peut notamment causer des hémorragies, un décollement de la rétine ou encore un glaucome, situations pouvant induire une cécité. De surcroît, des troubles nerveux (convulsions, syncopes, troubles comportementaux, démarche anormale) peuvent apparaître suite à des lésions du cerveau. Les troubles comportementaux peuvent se manifester chez le chat par des cris inhabituels.

Article publié par le 03/01/2006

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services