L'hormone de régulation du fer découverte par hasard

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 22/04/2002 - 00h00
-A +A

Voulant étudier un gène impliqué dans le métabolisme du glucose, des chercheurs francais ont réussi à identifier une hormone recherchée depuis plus de 40 ans, celle qui régule l'absorption du fer dans l'organisme.

PUB

Le fruit du hasard

Gaël Nicolas et Sophie Vaulont, chercheurs francais travaillant à l'hôpital Cochin (Inserm), avaient élaboré une lignée de souris dans laquelle un gène impliqué dans le métabolisme du glucose avait été inactivé. A leur grande surprise, leurs souris avaient développé des symptômes ressemblant étrangement à ceux d'une maladie génétique humaine, l'hémochromatose. Cette maladie provoque en effet, un stockage excessif de fer dans l'organisme qui entraîne des atteintes au niveau du foie, du pancréas et du système cardio-vasculaire. Or, le gène inactivé n'avait a priori aucune relation avec la régulation du fer.

Une hormone recherchée depuis 40 ans

Voulant expliquer le phénomène, les chercheurs ont alors poussé plus loin leurs investigations et se sont rendu compte qu'un autre gène avait lui aussi été inactivé. La petite protéine pour laquelle il codait (chaque gène permet de fabriquer une protéine particulière ayant un rôle spécifique dans l'organisme) était sécrétée par le foie et pouvait donc bien être l'hormone de régulation du fer recherchée depuis quarante ans, l'hepcidine. Celle-ci semble freiner l'absorption du fer au niveau intestinal. C'est pourquoi, en son absence, l'organisme stocke trop de fer et développe une hémochromatose. En cas d'excès au contraire, l'organisme n'absorbe plus le fer et souffre d'anémie.

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 22/04/2002 - 00h00 Nicolas G. et coll. Proceedings National Academy of Sciences USA, 2 avril 2002, Vol. 99, n°7.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Anémie, hémochromatose : bientôt un traitement par l'hepcidine Mis à jour le 27/05/2003 - 00h00

Des chercheurs viennent de découvrir l'hepcidine, surnommée " l'hormone du fer ". Elle joue un rôle de régulateur du fer dans l'organisme, qui en excès est responsable de l'hémochromatose et en carence de l'anémie, deux maladies particulièrement grav...

La pilule abaisse-t-elle le désir sexuel? Publié le 09/09/2011 - 10h21

D'après certains médecins, le désir sexuel ne peut qu'augmenter sous pilule. En effet, les femmes, à l'abri d'une grossesse non désirée, ne s'angoissent plus à l'idée de faire l'amour et se sentent donc libérées d'un grand poids, laissant la place à...

Plus d'articles