Les hommes, leur orgueil et leur médecin

Article créé le 06/04/2016 - 10h48 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/04/2016 - 10h48
-A +A

Nous sommes en 2016, et les rôles des hommes et des femmes ont évolué dans la société. Sûrement, l'idée que les hommes ne puissent pas se montrer vulnérables est dépassée. Et pourtant… selon les auteurs d'une étude, elle coûte peut-être des vies. 

PUB

Masculinité et santé

Ce n'est qu'une toute petite étude, menée sur à peine quelques centaines de personnes, mais elle est de nature à faire réfléchir. 

Des chercheurs ont interrogé des hommes sur leur opinion au sujet de la masculinité, et sur leurs préférences en matière de médecin. Les hommes ont ensuite interviewés par des étudiants en médecine, hommes ou femmes, au sujet de leur santé. 

Résultat : les hommes qui avaient les opinions les plus fortes au sujet de la masculinité avaient tendance à préférer les médecins hommes. Malheureusement, ils se montraient aussi beaucoup moins susceptibles que les autres de parler franchement de leurs symptômes avec les interviewers masculins. 

L'orgueil des mâle… mais pas seulement

Pour les auteurs de l'étude, cette influence de la masculinité sur le relations avec son médecin est loin d'être sans importance. Leurs résultats peuvent en effet être rapprochés de ceux d'un autre étude de 2014, qui montrait que les hommes ont moins tendance à consulter leur médecin, mais minimisent leurs symptômes. Et que leur santé en souffre. 

Précisons que les hommes ne sont pas en eux mêmes susceptibles de moins partager avec leurs médecins. C'est spécifiquement l'attachement aux valeurs « masculines » qui joue.  En effet, les femmes qui s'identifiaient à des aspects traditionnellement considérés comme relevant de la virilité – le fait de se débrouiller seul, le courage, voire même la dureté – avaient elles aussi un rapport moins sincère avec leur médecin. 

Mais il reste que les hommes ont, toutes choses étant égales par ailleurs, une espérance de vie inférieure à celle des femmes. Leur difficulté à parler de leurs problèmes de santé à leurs médecins fait-elle partie des causes ? C'est peut-être aller un peu loin. Mais on peut tout de même faire une suggestion aux hommes les plus attachés à leur idée de la virilité : prenez un médecin femme, messieurs ! Selon l'étude, les plus masculins des masculins étaient plus ouverts quand ils étaient face à une soignante du sexe dit faible… 

Billet initialement publié le 06/04/2016 - 10h48 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/04/2016 - 10h48
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Du coeur à l'ouvrage Mis à jour le 09/10/2007 - 00h00

Une étude livre des résultats inquiétants quant à la santé, cardiovasculaire notamment, du travailleur belge moyen et pointe que 80% des travailleurs âgés de 30 ans et plus auraient tout intérêt à consulter un médecin.

Pas ce soir chéri, j'ai la migraine ! Mis à jour le 20/12/2005 - 00h00

La migraine est réputée comme l'excuse par excellence pour éviter un rapport sexuel ! Plus insidieux, l'idée que les femmes migraineuses sont peut-être des femmes inhibées sexuellement qui trouveraient un avantage certain dans leurs migraines, celui...

Plus d'articles