Hépatites A et B : ne les ramenez pas dans vos bagages !

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 10/01/2006 - 00h00
-A +A

Les hépatites A et B sont des maladies graves du foie qui continuent de se propager et … de tuer ! Pour qu'elles ne deviennent pas un mauvais souvenir de vacances, sachez que vous pouvez vous en protéger efficacement et durablement grâce à la vaccination.

PUB

Les hépatites A et B sont toujours bien présentes dans notre pays. Une augmentation de 13% du nombre de cas d'hépatite A par rapport à 2002 a été enregistrée en 2003. Tandis que les quelque 70.000 Belges porteurs du virus de l'hépatite B constituent un réservoir de transmission permettant à l'infection de se propager. Plus de 90% des Belges percoivent les hépatites comme des maladies graves et 75% sont conscients que n'importe qui est susceptible de contracter cette maladie. Pourtant, 1 Belge sur 2 ne pense pas à se faire vacciner. Ce décalage s'expliquerait par la persistance dans le grand public des idées recues sur la vaccination et par le manque de dialogue avec le médecin.

Des maladies graves ...

Les hépatites sont des maladies du foie. Aujourd'hui, 2% des hépatites A sont des hépatites fulminantes pouvant entraîner la mort du patient. L'hépatite A provoque généralement un arrêt des activités professionnelles pendant une période de 3 mois. Les hépatites B deviennent chroniques dans 10% des cas et évoluent vers des cirrhoses et des cancers du foie. L'hépatite B est responsable chaque année de plus d'un million de décès dans le monde.

... et contagieuses

Personne n'est à l'abri de contracter une hépatite A. Et il n'est pas besoin de partir très loin : les pays de l'Est, la Turquie, l'Egypte, le Maroc, la Tunisie sont des pays où le virus est bien présent. On observe ainsi des îlots de transmission autour des vacanciers et des voyageurs, un peu comme des ronds dans l'eau. Le virus de l'hépatite A se transmet par l'eau et les aliments contaminés. Comme cette maladie sévit dans le monde entier, une vaccination systématique est recommandée, surtout lorsque les conditions d'hygiène sont limites.Le virus de l'hépatite B est 100 fois plus contagieux que celui du Sida. On recense 20 millions de nouvelles infections chaque année dans le monde. L'hépatite B se transmet par voie sanguine et sexuelle et par d'autres liquides biologiques comme la salive. La vaccination est recommandée pour les personnes susceptibles d'avoir un comportement sexuel à risque et pour celles qui pourraient nécessiter un traitement médical lors de leur séjour à l'étranger (expatriés, voyageurs au long cours, voyageurs courant un risque de traumatisme lors d'une expédition sportive, etc.).

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 10/01/2006 - 00h00

Campagne de sensibilisation à la vaccination contre les hépatites A et B, Etude IPSOS, mai 2005. Consultation des voyageurs, Cliniques Universitaires Saint-Luc.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Hépatite A, B ou C... C'est grave docteur ? Publié le 21/08/2017 - 12h34

La plupart des hépatites ou inflammations du foie, sont dues à des virus, d'où leur non d'hépatites virales . Hépatites A, B ou C , sont-elles toutes de gravité équivalente et comment se transmettent-elle ?

Plus d'articles