Hépatite C : le retour des méthodes ancestrales

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 11/03/2002 - 00h00
-A +A

La pratique des saignées, un peu oubliées de nos jours, pourrait bien revenir sur le devant de la scène. Une équipe japonaise vient en effet de montrer qu'elle pouvait apporter de réels bénéfices chez des patients atteints d'hépatite C chronique, répondant mal aux traitements actuels.

PUB

Les saignées étaient pratiquées autrefois car on supposait alors que les mauvaises " humeurs " pouvaient ainsi s'échapper du corps et celui-ci s'en trouver soulagé. Aujourd'hui, ces pratiques paraissent d'un autre âge et ne semblent plus dignes que de l'époque de Molière. Mais une équipe japonaise vient de montrer que les saignées pouvaient être une alternative intéressante en cas d'échec du traitement de l'hépatite C chronique.

L'hépatite C

L'hépatite C est une maladie virale, transmise par le sang, touchant le foie. Elle évolue de facon silencieuse sur une période qui peut être très longue et peut dans un certain nombre de cas prendre une forme chronique. Cela peut déboucher sur une cirrhose et, à plus long terme, sur un cancer du foie. Le dosage des transaminases permet de suivre l'évolution de la maladie. Ce sont des enzymes hépatiques dont la teneur élevée dans le sang témoigne de la destruction des cellules du foie.

De l'utilité des saignées

Le foie est l'organe épurateur de l'organisme (avec le rein). L'épuration des globules rouges et du fer qu'ils contiennent est ainsi une fonction-clé, qui peut être soulagée par les saignées.Une étude japonaise a testé l'efficacité de la pratique de saignées chez des patients qui ne montraient aucune amélioration sous interféron (traitement classique de l'hépatite C).25 d'entre eux ont subi des saignées régulières, tandis que 13 autres patients n'en ont subi aucune et ont constitué le groupe témoin.

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 11/03/2002 - 00h00 Yano. Am. J. Gastroenterol. 2002 ; 97 : 133-137.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Hépatite A, B ou C... C'est grave docteur ? Publié le 21/08/2017 - 12h34

La plupart des hépatites ou inflammations du foie, sont dues à des virus, d'où leur non d'hépatites virales . Hépatites A, B ou C , sont-elles toutes de gravité équivalente et comment se transmettent-elle ?

Chronicité de l'hépatite C : un nouveau test sanguin Mis à jour le 22/10/2002 - 00h00

Fini la biopsie de foie ! Des chercheurs viennent de mettre au point un test sanguin de dépistage de la fibrose induite par le virus de l'hépatite C. C'est cette fibrose qui est responsable des complications chroniques de l'hépatite C : cirrhose et c...

Offensive contre l'hépatite C Mis à jour le 18/05/2004 - 00h00

Le 23 mai prochain se tiendra la première Journée Nationale contre l'hépatite C. Cet événement entend mobiliser le grand public et le monde politique autour d'une maladie qui tue quatre fois plus que le sida.

Hépatite : dépister pour traiter ! Mis à jour le 30/01/2007 - 00h00

Qu'il s'agisse de guérir ou de stopper la maladie, la prise en charge des hépatites B et C s'est considérablement améliorée. Reste donc le problème du dépistage, lequel est loin d'être suffisant, ce qui entraîne une rapide transmission des virus des...

Plus d'articles