Halte à la transpiration

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 28/07/2016 - 12h50
-A +A

La transpiration est un phénomène naturel qui permet à l'organisme de se maintenir à 37°C lorsque le thermomètre grimpe. La sueur, conséquence de l'activité des glandes sudorales, assure la thermo-régulation du corps et le débarrasse de ses toxines. Toutefois, la transpiration excessive peut être gênante pour nous et notre entourage... Les conseils pour combattre auréoles disgracieuses et petites odeurs.

PUB

Pas sur le même pied

Chacun ne transpire pas selon des proportions égales. La sécrétion d'environ un demi-litre de sueur par jour est normale. Mais sous l'effet du stress d'un effort physique ou d'une augmentation de la température, l'activité des glandes sudorales peut secréter jusqu'à 2 gouttes de sueur par seconde.
1 femme sur 4 serait affectée par un emballement excessif des glandes sudoripares: c'est le phénomène de transpiration excessive*. Les causes de cet emballement des glandes sudoripares peuvent être psychosomatiques (stress, anxiété), médicamenteuses (parmi les plus importants la pilocarpine, l'aspirine, l'insuline, la niacine, les anti-dépresseurs…), endocriniennes (liées aux hormones : ménopause, hypoglycémie, hyperthyroïdie…), neurologiques (lésions dans le système nerveux central de type paraplégique par exemple) ou encore alimentaires (caféine, thé, cola, chocolat, mets épicés).

Quand la transpiration devient excessive...

Lorsque la quantité de transpiration produite dépasse de facon considérable le volume requis pour la thermorégulation, on parle alors d'hyperhidrose (hypersudation).
Le terme hyperhidrose recouvre plusieurs tableaux physiopathologiques :
- L'hyperhidrose généralisée, assez rare, est caractérisée par une apparition précoce au cours de la vie. Les sudations sont parfois permanentes.
- L'hyperhidrose localisée, débutant généralement à la puberté, tend à régresser vers la quarantaine et disparaît chez le sujet âgé. Les formes les plus fréquentes touchent les pieds, les mains (palmo-plantaire) et les aisselles (axillaire).
- L'hyperhidrose plantaire affecte surtout les hommes jeunes et peut entraîner des complications en se s'infectant (bactéries ou champignons). A terme, ce type d'hyperhidrose peut conduire à une véritable érosion de la plante des pieds. 25% des individus atteints d'hyperhidrose palmaire ou plantaire en souffrent aussi aux aisselles.

Initialement publié par Valériane Munoz, journaliste santé le 12/06/2007 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 28/07/2016 - 12h50

Enquête IPSOS L'Oréal 1999 sur 23 000 femmes

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Transpiration excessive : la solution Botox Publié le 17/07/2015 - 16h39

Totalement bénigne, la transpiration excessive gêne un nombre assez important de personnes dans leur vie quotidienne. Si les déodorants suffisent à la majeure partie de la population pour freiner la production de sueur et masquer les odeurs, les pers...

Pourquoi notre sueur sent-elle mauvais? Publié le 02/04/2013 - 23h28

Nous transpirons tous , plus ou moins et selon les circonstances (chaleur, activité physique, émotions…). Le problème de la transpiration est qu’elle s’accompagne souvent d’une odeur désagréable . Mais pourquoi transpire-t-on exactement et quelle est...

Transpiration excessive: quelles sont les solutions? Mis à jour le 01/04/2008 - 00h00

La transpiration excessive des mains, des pieds ou des aisselles peut être gênante ou franchement handicapante. Heureusement, les médecins disposent maintenant de traitements efficaces. Il ne faut donc pas hésiter à consulter son dermatologue lorsque...

Déodorant, l'allié indispensable Publié le 14/08/2016 - 08h56

Personne n'aime remarquer des odeurs corporelles désagréables. Heureusement, la surpuissante industrie cosmétique s'est penchée sur le sujet et nous offre aujourd'hui de nombreuses solutions pour contrer les odeurs... Que sont les déodorants et comme...

Plus d'articles