Grossesse : comment soigner le brûlant ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/05/2017 - 11h20
-A +A

Le reflux gastro-oesophagien est fréquent pendant la grossesse : les futures mamans se plaignent de brûlures d’estomac d’autant plus pénibles qu’elles se conjuguent parfois aux nausées, et aux restrictions alimentaires, pour rendre les repas très compliqués. Comment traiter ?

PUB

Reflux pendant la grossesse : d’abord la diététique !

Les solutions au reflux pendant la grossesse sont parfois simplement de nouvelles habitudes à prendre pendant ces 9 mois, pour protéger son estomac :

  • Eviter les aliments qui favorisent le reflux, comme les graisses, les aliments acides, les épices, l’alcool ou le café
  • Ne pas fumer (c’est de toute façon fortement déconseillé pendant la grossesse)
  • Ne pas se coucher, ou se penser en avant, juste après un repas.

Mais si toutes ces bonnes habitudes ne permettent pas devenir à bout du brûlant, certains médicaments peuvent être utilisés.

Antiacides :

Ils sont utilisés depuis longtemps et semblent sûrs pour la femme enceinte, surtout le bicarbonate de sodium et le carbonate de calcium. Les sels d’aluminium et de magnésium aussi semblent sûrs. Et les alginates qui sont souvent associés aux antiacides ne présentent normalement pas de danger.

Attention cependant, certains antiacides contiennent du sodium qui peut être dangereux en cas d’hypertension, fréquente pendant la grossesse. Certains encouragent la constipation (sels d’aluminium) et d’autres accélèrent le transit (sels de magnésium).

Inhibiteurs de la pompe à protons :

L’oméprazole est le mieux connu dans un contexte de grossesse et il semble pouvoir être pris à tous les stades de la grossesse sans danger. Pour les autres IPP, les données sont rassurantes mais elles sont limitées.

Antihistaminiques :

Le ranitidine est le seul actuellement utilisé contre le reflux. Il ne semble pas dangereux si l’on ne le prend que quelques fois sur la grossesse.

A éviter pendant la grossesse :

Les gastroprocinétiques (métoclopramide et dompéridone) ne sont pas très efficaces contre le reflux, et surtout on n’est pas certain qu’ils soient sans danger pour le fœtus. On conseille donc de les fuir.

Attention !
Comme pour n’importe quel médicament, il est donc nécessaire de consulter son médecin avant de prendre des antiacides en cas de grossesse.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/05/2017 - 11h20
Notez cet article
PUB
A lire aussi
Soigner le reflux soi-même Publié le 05/10/2017 - 15h25

Le brûlant, sous ses nombreuses appellations (remontées acides, brûlures d'estomac, ou son vrai nom qui est reflux gastro-oesophagien), est un événement désagréable de la vie de tous les jours. Si vous n'en souffrez qu'épisodiquement, vous pouvez vou...

Enceinte, comment profiter aussi des fêtes ? Publié le 10/12/2012 - 11h26

Vous en êtes au troisième, cinquième ou huitième mois de grossesse ? Qu’à cela ne tienne : malgré certains interdits alimentaires, les femmes enceintes peuvent aussi faire la fête ! Voici quelques conseils pour profiter des réveillons en toute séréni...

Plus d'articles