Grippe : test de diagnostic ' rapide '

Mise à jour le 15/01/2007 - 01h00
-A +A

Prélèvement : salive, prélèvement nasal (ou buccal) Bilan : Bilan infectieux, Bilan d'un fièvre

PUB

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Aucune précaution particulière.

A quoi sert cette analyse ?

La grippe est une infection due à un virus, le virus “ influenza ”, survenant principalement de novembre à février avec un pic en décembre-janvier. Cette infection peut être grave et doit dans certains cas être traitée par des médicaments anti-viraux (“ anti-neuraminidases ” dans le cas de la grippe), d'où l'importance de son diagnostic précoce. Or celui-ci est difficile en raison de la grande diversité des symptômes et de leur caractère non spécifique : infections aiguës des voies aériennes supérieures ou inférieures, fièvre sans signe respiratoire (souvent chez les adolescents), troubles digestifs, convulsions avec fièvre (chez l'enfant)... D'autres virus ou bactéries peuvent donner des infections similaires. Des tests diagnostiques de laboratoire étaient déjà disponibles, mais il s'agissait de techniques longues et coûteuses (mise en culture du virus, délai d'obtention des résultats supérieur à 4 jours !). C'est pourquoi des tests biologiques de diagnostic “ rapide ” ont été développés. Ils peuvent être réalisés chez certains médecins, à l'hôpital ou dans certains laboratoires de ville, à partir d'un échantillon de salive ou d'un simple prélèvement nasal réalisé à l'écouvillon.NB : en 2006, deux tests de dépistage du virus de la grippe aviaire (H5N1) viennent d'être commercialisés. L'un d'entre eux (artus Influenza/H5) permet une détection en moins de 2 heures du virus H5N1 sur un échantillon de salive ou un prélèvement nasal ou buccal.

Initialement publié le 10/04/2006 - 02h00 et mis à jour le 15/01/2007 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles