La grippe : mieux vaut prévenir ...

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 04/11/2003 - 00h00
-A +A

Les traitements antiviraux ne remplacent PAS la vaccination. Ils ont été spécialement développés pour combattre le virus de la grippe chez les personnes qui en sont atteintes ou qui désirent un traitement préventif.

PUB

La vaccination est et reste le mot d'ordre en matière de protection contre la grippe. Il est en effet indispensable de vacciner les personnes à risque. Cette vaccination a cependant des limites : si elle est très efficace (plus de 90%) chez les personnes jeunes ne présentant pas de facteurs de risque, dans certains groupes à risque - et plus particulièrement les personnes âgées - la protection obtenue n'est que de 30 à 40%.

Bien plus qu'un simple rhume

La grippe - aussi appelée influenza - est une maladie virale extrêmement contagieuse qui apparaît, généralement, pendant les mois d'hiver. En Europe, aux Etats-Unis et au Japon, elle frappe chaque année 100 millions de personnes. Lors d'une épidémie hivernale moyenne, 5 à 10% de la population peuvent être affectés par cette maladie. Les conséquences de la grippe peuvent être sévères : symptômes respiratoires, absentéisme, risque de complications, hospitalisation et même décès. Les enfants, les personnes âgées et les personnes présentant une maladie sous-jacente courent un risque accru de complications.Contrairement au rhume banal, la grippe se caractérise par une apparition soudaine et le développement rapide de fièvre, avec des symptômes insidieux affectant l'ensemble de l'organisme : toux, nez qui coule ou bouché, maux de tête et/ou douleurs musculaires, fatigue.

Les antiviraux

Si la grippe circule dans votre entourage immédiat et que vous n'êtes pas vacciné ou que vous appartenez à un groupe chez qui l'efficacité du vaccin est moindre, en prenant des antiviraux avant l'apparition des symptômes, il est possible d'éviter la maladie (jusqu'à 90% d'efficacité). En vous soignant de manière précoce, vous évitez que le virus ne se dissémine dans votre organisme.Si vous êtes atteint par le virus de la grippe, les antiviraux offrent une solution efficace à condition de vous faire soigner très vite. Vous vous en tirerez dans ce cas avec une " demi-grippe " : des données récentes montrent en effet que les antiviraux oraux réduisent de 50% la durée de la maladie, le risque de complications et le risque d'hospitalisation. Les antiviraux sont disponibles pour toutes les catégories d'âge et le traitement est très bien toléré (peu d'effets secondaires). Les antiviraux permettent non seulement de traiter le malade mais aussi de traiter de manière précoce les personnes de son entourage. Restez donc vigilants vis-à-vis d'éventuels symptômes grippaux et consultez votre médecin au plus vite.

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 04/11/2003 - 00h00 Communiqué de presse Roche sur le Tamiflu, novembre 2003.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le seuil épidémique de la grippe est atteint Mis à jour le 01/03/2005 - 00h00

La grippe a atteint le seuil épidémique. C'est ce que confirme l'augmentation des cas de grippe recensés depuis quelques semaines par l'Institut Scientifique de Santé Publique (ISP). Si vous n'êtes pas vacciné, mais en contact avec le virus, demandez...

La grippe attaque : la vaccination c'est maintenant ! Mis à jour le 12/12/2014 - 11h50

Les premiers cas de grippe viennent d’être détectés en France. C’est le moment ou jamais de vous faire vacciner. N’attendez pas qu’il soit trop tard : sachez qu’il existe un délai de quinze jours entre l’acte vaccinal et l’immunisation effective cont...

Plus d'articles