Grippe? Il y a un traitement, mais il est urgent!

Publié par Dr Philippe Presles le 15/01/2008 - 00h00
-A +A

La vaccination est la meilleure facon de se protéger contre la grippe. A défaut, il existe des traitements antiviraux qui permet d'écourter l'épisode grippal et d'atténuer les symptômes. Leur utilisation doit cependant respecter des règles très précises qu'il faut connaître.

PUB

Vous avez certainement déjà entendu parler du plus célèbre des médicaments contre la grippe: c'est le Tamiflu, dont il y a eu des pénuries au moment de la grande peur de la grippe
aviaire. Il sert également à lutter contre la grippe ordinaire, ainsi que d'autres
antiviraux concurrents.

Contre la grippe, la vaccination préventive

La prévention de la grippe repose principalement sur la vaccination contre les virus de la
grippe, dont la composition est ajustée chaque année en fonction des souches circulantes,
d'où l'obligation de se faire vacciner tous les ans.
L'acte vaccinal doit être effectué avant l'arrivée des premiers cas de grippe car l'immunité
n'est acquise qu'une quinzaine de jours après. D'ailleurs, passé le 31 décembre, il est de plus en plus
difficile de le trouver en pharmacie.

A prendre dans les 48 heures!

Les personnes non vaccinées disposent cependant d'une solution de rechange: recourir à un
médicament antiviral (qui empêche la multiplication des virus) en cas de contamination par le
virus grippal. Celui-ci réduit la durée de la maladie à environ un jour et demi et diminue l'intensité des
symptômes, notamment chez l'enfant, et chez les autres personnes fragiles. L'impact sur les
complications et la mortalité (la grippe tue à peu près 1500 personnes par an en Belgique)
n'est cependant pas prouvé, selon le Centre belge d'information pharmacothérapeutique. Ces
médicaments s'adressent aux personnes qui présentent des symptômes grippaux typiques, en période
de circulation du virus. Mais pour être efficace, il doit être pris le plus tôt possible, c'est-à-dire dans les
24 heures suivant le début des symptômes (au plus tard dans les 48 heures). Ceux-ci apparaissent de
facon brutale et assez évidente: fièvre élevée, maux de tête, malaise général, toux, écoulement nasal.
En revanche, chez le jeune enfant les signes peuvent être trompeurs: somnolence, troubles gastro-
intestinaux, etc.
Le traitement est à prendre par voie orale pendant plusieurs jours. Il est également indiqué en
prévention chez les personnes qui ont été en contact avec une personne infectée par le virus: un
comprimé une fois par jour pendant dix jours.

Ces antiviraux pouvant entraîner des troubles gastro-intestinaux (nausées, vomissements,
diarrhées, douleurs abdominales) en tout début de traitement dans de rares cas, il est recommandé de
le prendre au cours d'un repas. En pratique, en cas d'apparition brutale des symptômes typiques de la
grippe, foncez chez votre médecin. Il pourra vous prescrire les médicaments les plus
appropriés.

Publié par Dr Philippe Presles le 15/01/2008 - 00h00 Impact Médecine, 8 novembre 2007.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Grippe : les enfants sont de grands disséminateurs du virus Mis à jour le 07/11/2006 - 00h00

Eh oui, les personnes âgées ne sont pas les seules concernées par le virus de la grippe . En période d'épidémie, un enfant sur trois est atteint par le virus de la grippe , contre un adulte sur dix. Vaccin, test diagnostic et traitement pédiatrique s...

Le seuil épidémique de la grippe est atteint Mis à jour le 01/03/2005 - 00h00

La grippe a atteint le seuil épidémique. C'est ce que confirme l'augmentation des cas de grippe recensés depuis quelques semaines par l'Institut Scientifique de Santé Publique (ISP). Si vous n'êtes pas vacciné, mais en contact avec le virus, demandez...

Plus d'articles