Grippe A H1N1: qui sont les groupes à risque?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/08/2009 - 00h00
-A +A

PUB

Femmes enceintes, jeunes enfants et personnes âgées sont plus à risque


Autre groupe à risque dont on parle beaucoup en ce moment: les femmes enceintes. Elles sont en effet surreprésentées parmi les victimes de la nouvelle grippe A H1N1. Les jeunes enfants et les personnes âgées sont aussi traditionnellement plus vulnérables à la grippe. Pour celle-ci cependant, il y a une exception: les personnes âgées, bien que plus fragiles, attrapent moins la grippe A H1N1 parce qu'elles ont plus de chance d'avoir été exposées à une souche proche. Leur système immunitaire pourrait donc les défendre… ce qui n'est pas le cas pour les plus jeunes (nés après 1957).

Comment se protéger contre la grippe A H1N1 quand on appartient à un groupe à risque?


Pour tout le monde, les méthodes de protection contre la grippe A H1N1 sont les mêmes. Il s'agit d'éviter le contact avec les personnes malades, de maintenir un mode de vie sain (éviter la fatigue et le stress intense), et surtout de se laver très régulièrement les mains avec du savon, ou si ce n'est pas possible d'utiliser un gel lavant antibactérien. Si vous présentez des symptômes compatibles avec la grippe (hausse brusque de la température, toux) et que vous faites partie d'un groupe à risque, consultez votre médecin, qui évaluera l'utilité d'administrer un traitement antiviral.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/08/2009 - 00h00 www.influenza.be; Center for Disease Control
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB