Le glaucome expliqué en vidéo

Vidéo publiée le 19/08/2010 - 16h58 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 15/03/2016 - 17h01
-A +A

PUB

A l'intérieur de l'œil se trouvent deux compartiments remplis de liquide :

  • Le liquide intraoculaire, ou liquide oculaire, est chargé de maintenir une pression correcte à l'intérieur de l'œil, pour permettre à ce dernier de garder sa forme intacte.
    Ce liquide transparent et aqueux est contenu dans la chambre avant ou chambre antérieure de l'œil.
  • La chambre arrière ou chambre postérieure est remplie d'un liquide épais semblable à de la gelée, dénommé humeur vitrée.

On appelle humeur aqueuse le liquide oculaire transparent et aqueux de la chambre antérieure qui est sécrété continuellement et absorbé au fur et à mesure qu'il chemine à travers l'œil. Ce liquide est sécrété à proximité du cristallin, avant de passer dans la chambre antérieure de l'œil puis de s'écouler dans le système veineux par l'intermédiaire d'un petit canal de drainage.

Le glaucome, qui est une cause courante de cécité, est une maladie qui affecte l'écoulement de l'humeur aqueuse, provoquant une élévation de la pression intraoculaire.

Il existe de nombreux types de glaucome et de nombreuses causes.
Souvent, un glaucome survient lorsque le système trabéculaire semblable à une éponge qui filtre le liquide oculaire devient compact et empêche le liquide de s'évacuer dans le canal, ou lorsque l'iris de l'œil obture le canal.

Dans les deux cas, l'accumulation de liquide dans l'œil crée une pression qui exerce une poussée sur l'arrière de l'œil et endommage le nerf optique. Ce nerf est responsable de la transmission des images au cerveau. Au fil du temps, l'augmentation de la pression peut se traduire par des taches aveugles voire même par une cécité totale. Un traitement approprié permet d'interrompre ou de ralentir la progression de la maladie mais ne peut pas restaurer la vision perdue.

Vidéo initialement mise en ligne le 19/08/2010 - 16h58 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 15/03/2016 - 17h01
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB