Gibier

Mise à jour le 04/08/2007 - 02h00
-A +A

PUB

Gibier d'élevage et gibier semi sauvage

Certains oiseaux se prêtant à la domestication font l'objet d'élevages. C'est le cas du pigeon et de la caille. Du coup, ils ne sont plus considérés vraiment comme des gibiers. Si le pigeon demeure un mets d'exception, assez cher, il n'en est pas de même de la caille que l'on trouve partout. D'autres gibiers, qui se sont raréfiés, sont maintenant élevés puis lâchés dans la nature quelques mois avant le début de la chasse. C'est le cas des faisans et des perdreaux, mais aussi des canards sauvages, qui ont souffert de l'assainissement des zones marécageuses.

Gibier d'importation

La plus grande partie du gibier commercialisé est du gibier d'importation. En effet, la France n'est plus un pays très riche en gibier, tandis que les pays d'Europe centrale, la Nouvelle-Zélande, l'Amérique du Nord le sont. La commercialisation du gibier est, en principe, très surveillée par les services vétérinaires. L'estampillage sanitaire diffère selon que l'on a affaire à du gibier d'élevage, du gibier sauvage, du gibier sauvage entier en peau. Mieux vaut la consulter avant d'acheter.

Initialement publié le 12/07/2001 - 02h00 et mis à jour le 04/08/2007 - 02h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB