Des gels vaginaux contre le SIDA?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/04/2009 - 00h00
-A +A

PUB

Les gels vaginaux ont de gros avantages


Malgré ces désavantages sérieux, la piste des gels vaginaux mérite d'être explorée. D'abord parce que ce sont des produits peu chers. Quand on connaît les ravages faits par le SIDA dans les régions les plus pauvres de la planète, c'est un élément à prendre en compte. Et une protection supplémentaire, même si ce n'est que de 30%, est toujours bonne à prendre! Par ailleurs, les gels vaginaux s'adressent aux femmes plutôt qu'aux hommes, à l'inverse du préservatif, ce qui en fait une alternative encore plus intéressante. Sans compter sur ces innovations promises pour remplacer le préservatif, ou le vaccin, nous pouvons cependant nous réjouir de ce progrès…

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/04/2009 - 00h00 Li, Q, Nature, mars 2009 CROI 2009: 16th Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections (via Medscape)
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB