Gastro : à faire et ne pas faire

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/03/2017 - 16h21
-A +A

Il existe plusieurs types de gastro-entérites.

Rappel sur cette affection, les symptômes, la guérison, les choses à faire et à ne pas faire en cas de gastro-entérite.

PUB

Gastro : quels symptômes, quel traitement ?

La gastro se manifeste rapidement après l'infection virale, en 12 à 24 heures. Les symptômes apparaissent brutalement :

  • nausées,
  • vomissements,
  • diarrhées,
  • douleurs abdominales,
  • légère fièvre (38°C),
  • mal de tête,
  • vertiges,
  • courbatures...

Il n'existe pas de traitement pour soigner une gastro-entérite. Elle guérit toute seule, le plus souvent en 2 ou 3 jours. On peut toutefois atténuer les symptômes avec des antispasmodiques (contre les douleurs abdominales), du paracétamol (contre la fièvre, le mal de tête et les courbatures) et parfois des ralentisseurs du transit (contre les diarrhées).

Le plus important pendant une gastro-entérite est de s'hydrater suffisamment afin de compenser les pertes en eau et en sels minéraux dues aux diarrhées. Il est donc nécessaire de boire régulièrement de l'eau, voire des bouillons ou des tisanes.

Côté alimentation, privilégiez les féculents comme le riz, les céréales sans sucre, le pain blanc, par petites quantités, avant de réintroduire les fruits et les légumes, puis le yaourt et les sources de protéines en dernier.

Attention, si la gastro est le plus souvent bénigne, elle peut être redoutable notamment chez les nourrissons, lesquels se déshydratent rapidement.

A noter qu'il existe un vaccin oral préventif contre le rotavirus, famille de virus responsable des gastros les plus sévères chez les nourrissons.

Comment éviter que la gastro ne passe par vous ?

Par des mesures d'hygiène simples.
En effet, les virus de la gastro-entérite se transmettent par les postillons, la salive, les mains et les selles.

  • Se laver les mains à l'eau et au savon en faisant bien mousser pendant 15 secondes, systématiquement en sortant des toilettes, avant et après avoir préparé les repas, après les transports en commun, avant de donner des soins à un bébé.
  • En période d'épidémie, ne pas embrasser, même les membres de la famille, et surtout pas les bébés.
  • Contre les gastros alimentaires : prudence aussi pendant la préparation des repas, notamment en passant de la préparation d'un aliment à un autre et bien cuire les aliments, particulièrement les oeufs et les viandes hachées.
Initialement publié par Isabelle Eustache le 09/01/2007 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/03/2017 - 16h21

Réseau Sentinelles, situation générale de la semaine 51, du 18 au 24 décembre 2006, France.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Gastro-entérite ou grippe intestinale? Publié le 29/01/2013 - 16h44

La grippe intestinale est due à un virus , mais contrairement à son nom, il ne s’agit pas forcément du virus de la grippe . L’un des nombreux virus de la gastro-entérite virale peut être en cause . En pratique, dans le langage courant, la grippe inte...

Alerte à l'épidémie de gastro-entérite Mis à jour le 18/12/2007 - 00h00

Chez nos voisins francais, le taux de gastro-entérites qui permet de parler d'épidémie a été dépassé le 2 décembre. Et le Nord-pas-de-Calais, tout près de chez nous, est l'une des régions les plus touchées!

Quand la "gastro" nous tient Publié le 26/01/2015 - 16h29

Appelée autrefois grippe intestinale , la gastro-entérite apparaît généralement en hiver sous forme d'épidémie. Elle touche souvent les collectivités, dont les écoles, et plusieurs membres d'une même famille.

Gastro-entérite : norovirus, ennemis des maisons de retraite... Publié le 05/02/2015 - 17h20

Plus du quart des Belges présente chaque année des épisodes de diarrhées, nausées et vomissements. Pour la plupart d'entre nous, la gastro-entérite est désagréable mais sans danger. Par contre pour les personnes âgées, surtout celles qui sont en mais...

Plus d'articles