Gale

PUB

La gale est contagieuse et peut mettre jusqu'à deux mois après la contamination avant de se manifester.

Ce n'est pas une maladie "honteuse" ; n'importe qui peut en être affecté, quel que soit son sexe. Elle se propage facilement et rapidement dans les milieux de vie fermés, comme les garderies et les centres d'hébergement.

Les symptômes sont les suivants :

  • Démangeaison intense partout sur le corps (sauf le visage) et surtout la nuit.
  • Apparitions de minuscules sillons cutanés en relief (quelques millimètres de long), qui correspondent à la progression du parasite sous la peau (lésion caractéristique, mais pas toujours présente).
  • Eruptions cutanées diverses (urticaire, eczéma, cloques, boutons, etc.) aux aisselles, poignets, mamelons, fesses et organes génitaux, liées à la ponte des oeufs des acariens qui peut entraîner une réaction allergique à distance.

Sarcoptes scabiei Cet acarien parasite se transmet par contact sexuel, mais aussi dans les écoles, en travaillant avec une personne infectée ou en habitant la même maison qu'elle. Les lits et les vêtements contaminés sont d'autres terrains de propagation.

Appliquer un médicament scabicide : si vous êtes certain du diagnostic, parce que vous ou quelqu'un de votre entourage a déjà contracté la maladie, vous pouvez acheter ce type de crème ou de lotion qui a pour effet de tuer le parasite. Ces produits se trouvent en vente libre dans les pharmacies. Soulager la démangeaison Prenez un bain d'une trentaine de minutes dans de l'eau tiède. Ajoutez du bicarbonate de soude ou de la farine d'avoine colloïdale si vous le désirez. Après le bain, une crème hydratante non parfumée à votre choix, appliquée sur tout le corps, combattra la démangeaison et le dessèchement de la peau. Notez que la calamine ne sert à rien dans ce cas-ci ; elle n'est efficace que contre la varicelle. Après quelques jours, si les démangeaisons persistent, une crème à 0,5 % d'hydrocortisone ou des comprimés d'antihistaminiques pourront vous aider à diminuer l'inflammation due au grattage. Ces produits sont vendus sans ordonnance. Éviter de se gratter : vous aggravez les symptômes et causez de l'infection. Ne pas essayer de se traiter soi-même : vous ne devez jamais tenter de vous soigner sans avoir obtenu un diagnostic médical. Cela pourrait causer des effets secondaires et augmenter les symptômes s'il ne s'agit pas vraiment de gale.

  • Vos symptômes s'apparentent à ceux de la gale.
  • Vous pensez avoir été contaminé.

Le médecin procéde à un examen physique complet. Si le diagnostic clinique n'est pas évident, le médecin peut faire un prélèvement pour rechercher le parasite. Cette intervention consiste à gratter légèrement la peau afin d'examiner le spécimen au microscope.

Comme il s'agit d'un parasite, le médecin prescrit un scabicide sous forme de lotion ou de crème. À cause de la toxicité du scabicide, le médecin peut recourir à une préparation à base de soufre pour les femmes enceintes et les enfants de moins de deux ans. De plus, afin d'enrayer la contagion, il faudra traiter toute la famille et tous les partenaires sexuels. Pour que le traitement réussisse, il faut que tous les membres d'une même famille, par exemple, le suivent en même temps. Cela signifie qu'ils appliqueront la lotion le même soir et la laisseront agir une nuit complète. On doit attendre de 8 à 10 heures avant de se laver. Il faut également désinfecter la literie et les vêtements à l'eau bouillante (le savon n'est pas nécessaire). En général, s'il est bien appliqué, un seul traitement suffit à tuer le parasite. Toutefois, les symptômes peuvent ne disparaître que trois semaines plus tard. En attendant, il faut continuer de prendre un bain tiède, d'appliquer des crèmes et, si nécessaire, la crème d'hydrocortisone à 0,5 % et/ou les antihistaminiques en comprimés. Si la démangeaison persiste plus d'un mois après le traitement, il faut retourner voir son médecin.

Publié par <a href="/taxonomy/term/19325" hreflang="fr">Dr Bernard Delisle, Dermatologue, Centre Hospitalier affilié universitaire de Québec</a> le 06/09/2001 - 02h00 Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La gale : vrai retour ou fausse alerte ? Publié le 22/08/2014 - 15h59

La gale est une maladie de peau très contagieuse provoquée par un petit acarien. En Belgique, des cas de gale continuent à être régulièrement observés dans les crèches, internats et maisons de repos. Inutile toutefois de paniquer !

J'ai des varices : quid des bas de contention ? Publié le 07/04/2015 - 09h26

Les bas de contention sont l'une des solutions les plus faciles à mettre en place contre les varices … A condition de bien les utiliser. Quelle est leur efficacité ? Comment en profiter au mieux ?

Anémie, hémochromatose : bientôt un traitement par l'hepcidine Mis à jour le 27/05/2003 - 00h00

Des chercheurs viennent de découvrir l'hepcidine, surnommée " l'hormone du fer ". Elle joue un rôle de régulateur du fer dans l'organisme, qui en excès est responsable de l'hémochromatose et en carence de l'anémie, deux maladies particulièrement grav...

Plus d'articles