La gale : vrai retour ou fausse alerte ?

Mise à jour par Julie Luong, journaliste santé le 22/08/2014 - 15h59
-A +A

La gale est une maladie de peau très contagieuse provoquée par un petit acarien.

En Belgique, des cas de gale continuent à être régulièrement observés dans les crèches, internats et maisons de repos. Inutile toutefois de paniquer !

PUB

La gale : un parasite qui démange

La gale est une maladie infectieuse provoquée par la présence d’un parasite qui pénètre la couche superficielle de la peau. Il y creuse des sillons et dépose ses œufs dans ces "galeries" cutanées. La gale est bénigne mais très inconfortable ! La salive et les excréments du parasite provoquent en effet une réaction de l’organisme qui se traduit par des démangeaisons intenses. Celles-ci se manifestent surtout la nuit. La gale touche plus particulièrement les espaces entre les doigts, l’intérieur des poignets, la région du nombril, les fesses, la face interne des cuisses et les zones autour de l'anus ou de la vulve.

La gale : une maladie très contagieuse

Le parasite qui cause la gale peut survivre en dehors du corps humain pendant environ 48 h. Si plusieurs personnes se grattent intensément dans la même famille ou dans la même classe, la gale est peut-être en cause ! C'est en effet une maladie très contagieuse, favorisée par la promiscuité.

Simple contact des objets contaminés

Le parasite se transmet en général par simple contact de peau à peau. Le risque de transmission est d’autant plus grand lors des relations sexuelles. Mais la gale peut aussi se transmettre par contact avec des objets contaminés, comme les vêtements, la literie, les draps de bain, etc.

Initialement publié par Julie Luong, journaliste santé le 29/04/2013 - 09h24 et mis à jour par Julie Luong, journaliste santé le 22/08/2014 - 15h59

Merci au Dr Vanhalewyn, coordinateur de la SSMG (Société scientifique de médecine générale)

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La gale menace la peau de votre chien ! Publié le 24/05/2016 - 16h03

Votre chien se gratte ? Des croûtes, des petits boutons et des pertes de poils apparaissent sur sa peau par endroits ? Il se gratte les oreilles et secoue la tête ? Il est peut être parasité par des acariens, responsables de la gale.

Larva migrans : Attention aux bacs à sable ! Mis à jour le 24/06/2003 - 00h00

Parasitose due à la pénétration sous-cutanée d'une larve du chien ou du chat. Les parasites sont à l'origine de manifestations cutanées (démangeaisons, eczéma, urticaire...), d'atteintes oculaires ou encore d'un tableau de larva migrans viscérale. Ce...

Plus d'articles