Fumées de cheminée : pire que le tabac !

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 18/11/2003 - 00h00
-A +A

Avec l'hiver reviennent les soirées au coin du feu approchent. Restez sur vos gardes, les fumées de bois ne sont pas inoffensives. Elles émettent des milliers de substances toxiques.

PUB

Selon les spécialistes, la fumée de bois dégagerait jusqu'à " 7.000 substances toxiques, cancérigènes, mutagènes, irritantes et malodorantes… ". Certaines sont également présentes dans la fumée de tabac, comme le monoxyde de carbone et des fines particules pouvant être à l'origine de graves problèmes respiratoires. D'autres, moins connues, seraient capables d'accroître le nombre de maladies respiratoires et cardiovasculaires, sans compter des symptômes plus mineurs tels que toux, maux de tête, irritations des yeux et de la gorge.

Comment s'en protéger ?

S'il n'est pas question de se passer du plaisir d'un bon feu de bois, il faut néanmoins savoir s'en protéger pour éviter les désagréments.

  • Les foyers ouverts étant les plus polluants, préférez un foyer fermé. Les plus performants, en brûlant les fumées directement dans la chambre de combustion, éliminent jusqu'à 90% des émissions toxiques.
  • Ne laissez jamais couver un feu car il prolonge l'exposition aux fumées. Au contraire, faites de petits feux intenses qui produisent beaucoup moins de fumées.
  • Ne brûlez que du bois bien sec. Un bois de chauffage doit sécher au moins durant six mois à l'extérieur. Ensuite, il se conserve couvert et dégagé du sol.
  • Ne brûlez jamais de cartons, de plastiques ou d'ordures. Ces matières émettent de nombres substances nocives, au même titre que le bois peint ou traité, l'aggloméré ou le contreplaqué, etc.
  • Aérez fréquemment les pièces.
  • Et enfin, protégez les enfants qui sont bien plus sensibles que nous aux émissions toxiques.
Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 18/11/2003 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Auto-pollution à domicile Mis à jour le 18/03/2008 - 00h00

Si les allergies respiratoires sont de plus en plus fréquentes, ce n'est pas seulement à cause de la fumée des usines ou des voitures! A l'intérieur de nos maisons aussi, la pollution règne en maître et cause des troubles. Mieux la connaître, c'est s...

Mon matelas est-il pollué ? Publié le 15/11/2016 - 15h45

Les matelas tout comme les oreillers représentent des sources de pollution intérieure . En effet, les matelas dégagent des substances toxiques qui s’ajoutent à celles émises par toutes sortes d’objets et de matériaux présents dans notre environnement...

Rénover sans polluer, c'est possible! Mis à jour le 31/08/2009 - 00h00

Envie d'un coup de peinture sur vos murs? Oui, mais à condition de ne pas polluer votre intérieur. Pour cette raison, il convient de bien choisir sa peinture ... Il en est de même avec les vernis pour la rénovation de vos boiseries et les colles.

Plus d'articles