La folie des habitudes

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 05/02/2016 - 15h52
-A +A

Si nous cherchons à améliorer nos comportements pour avoir une meilleure santé, éliminer certaines mauvaises habitudes est la clé. Mais il serait plus simple encore de ne pas les laisser s’installer… Comment les repérer à temps ?

PUB

Par définition, une folie est un moment où nous abandonnons temporairement notre rationalité. Notre raison est dépassée pour des raisons diverses, mais la plupart du temps émotionnelles : une déprime, ou au contraire un bonheur, quelque chose à fêter… Tout cela peut nous conduire à adopter un comportement inhabituel, et potentiellement mauvais pour notre santé. Ce n’est pas un problème : notre organisme s’adapte très bien à des modifications temporaires. Mais tout l’art consiste à ne pas faire de ces folies une habitude.

Folie ou habitude, une question de fréquence ?

En apparence, ce n’est pas plus compliqué que cela. Est une folie ce qui est exceptionnel, inhabituel, et une habitude ce que nous répétons tous les jours. Notre yaourt du dessert : une habitude. L’éclair au chocolat que l’on se permet ce vendredi parce que la semaine a été très stressante : une folie. Le même raisonnement vaut pour d’autres choses que le régime – une journée passée à regarder des séries télé, parce qu’on est fatigué de la veille ou qu’on a eu un coup de foudre pour cette série palpitante, c’est une folie ; le film de la soirée, une habitude. Ce qui compte, c’est de ne pas laisser les folies devenir des habitudes, parce que bien sûr un éclair quotidien fera rapidement réagir la balance.

Mais comment faire la différence, et surtout de la faire à temps, c’est-à-dire avant que les folies ne deviennent habituelles et que nous prenions 10 kilos ou nous transformions en « couch potatoes » ?

Vigilance, mais sans stress !

La réponse consiste simplement à ne jamais laisser nos émotions nous dominer entièrement. Cela permettra d’éviter les pires erreurs. Il n’est pas question ici de vous dire qu’il ne faut jamais rien faire de spontané, ni que toutes les exceptions à votre régime vous condamnent à grossir. Mais si vous faites une folie, faites-la en conscience : observez votre envie, décidez de la suivre, et profitez-en à fond. Ainsi vous aurez plus de plaisir, et vous consoliderez en vous l’idée que c’est exceptionnel.

Billet publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 05/02/2016 - 15h52
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Pas facile d'accepter sa propre sexualité Mis à jour le 31/01/2006 - 00h00

Pourquoi la sexualité, fonction parfaitement naturelle, indispensable et saine, est-elle entourée de telles peurs, hontes et angoisses ? Parce ce qu'elle est une force puissante que souvent nous ne comprenons pas. Nous avons donc du mal à l'intégrer....

Plus d'articles