Fibres : un bon atout pour mincir ?

Mise à jour par Paule Neyrat, Diététicienne Nutritionniste le 04/01/2016 - 15h34
-A +A

Invisibles dans notre alimentation, les fibres tiennent pourtant une place prépondérante dans notre équilibre alimentaire sans nous apporter la moindre calorie. C’est une des raisons pour lesquelles ces indispensables fibres sont un bon atout pour mincir.

PUB

Les fibres, c’est quoi ?

Les fibres alimentaires sont des substances qui se trouvent uniquement dans les parois des cellules des végétaux, c’est-à-dire des céréales, des légumes, des fruits et des algues.

Leur composition est très complexe et variable selon leur origine. Néanmoins, les fibres alimentaires sont classées en deux grands groupes : les solubles et les insolubles.

Les premières, comme leur nom l’indique, se dissolvent dans l’eau. Les insolubles se gonflent d’eau comme une éponge. Toutes forment un volume bienfaisant pour le tube digestif. D’où leur autre nom d’« aliments de lest ».

Il n’y a pas de fibres alimentaires dans les aliments d’origine animale (viandes, poissons, œufs, produits laitiers), ni dans l’huile et le vin (bien qu’ils soient d’origine végétale), ni dans le sucre, ni dans l’eau.

Comme nous sommes des animaux et pas des végétaux, il n’y a pas de fibres alimentaires stockées dans notre corps. Et pourtant, elles nous sont indispensables.

Les fibres, comment ça marche ?

À l’inverse des vaches, nous n’avons pas d’enzyme dans notre organisme qui puisse attaquer les fibres. Résultat ? Elles ne sont pas digérées dans l’estomac ou dans l’intestin grêle et elles parviennent, intactes, dans le gros intestin où elles avancent peu à peu.

Comme elles ne sont pas dégradées, les fibres alimentaires n’apportent pas de calorie.

Mais pendant ce trajet, les bactéries intestinales s’occupent d’elles : les fibres se mettent à fermenter. Et elles dégagent alors des sous-produits : un type particulier d’acides gras et des gaz.

C’est toute cette intense activité intestinale qui a des effets bénéfiques sur notre santé.

Initialement publié par Paule Neyrat, Diététicienne Nutritionniste le 13/01/2015 - 15h13 et mis à jour par Paule Neyrat, Diététicienne Nutritionniste le 04/01/2016 - 15h34

Anonymous. Position of the American Dietetic Association: Health implications of dietary fibre. Journal of the American Dietetic Assoc. July 2002; Vol. 7: 993-1000. Bessesen, D.H. The Role of Carbohydrates in Insulin Resistance. Journal of Nutrition (2001)131: 2782S – 2786S. De Vries, J. On defining dietary fibre. Proc. of the Nutrition Society (2003): 62, 37-43.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le B.A.-BA des fibres Mis à jour le 23/03/2009 - 00h00

Depuis leur découverte dans les années 70, les fibres n'ont cessé de faire parler d'elles. Leurs bienfaits sont-ils toujours d'actualité? Petit tour d'horizon.

Les fibres alimentaires contre la constipation Mis à jour le 08/11/2005 - 00h00

La constipation est fréquente, mais le plus souvent sans gravité. Dans la majorité des cas, les problèmes de transit intestinal peuvent être résolus en modifiant les habitudes alimentaires et plus particulièrement en augmentant la part des fibres, so...

Fibres et maladies cardiovasculaires : on fait les comptes Mis à jour le 16/03/2004 - 00h00

Les fibres végétales ne protègent pas seulement contre le cancer du côlon, elles exercent aussi des effets favorables sur la santé du cŒur et des vaisseaux. Les fruits et les céréales sortent provisoirement du lot…

Plus d'articles