Fêtes : comment gérer tout ce qui est sucré ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 19/12/2017 - 09h29
-A +A

Chocolats, papillotes, bonbons, bûches et autres desserts, l'overdose de sucre pointe son nez au moment des fêtes.

Et, conséquence possible, la prise de kilos indésirés. Mais c'est bon, c'est Noël et la Nouvelle année, et pas le moment de se priver.

Alors comment gérer le sucre pendant les fêtes ?

PUB

Sucre : la bonne dose

Le sucre en lui-même est-il mauvais pour l'organisme ? Cela se discute. Il est en tout cas certain que l'excès de sucre est néfaste : il est admis depuis longtemps par toutes les instances nutritionnelles internationales que le sucre ne doit pas apporter plus de 10% des calories quotidiennes.

Soit 200 calories pour une alimentation de 2 000 calories, ce qui est la moyenne pour une femme ayant une activité physique modérée.

1 g de sucre apportant 4 calories, cela fait donc 50 g de sucre par jour. Les messieurs qui ont des besoins énergétiques plus élevés - 2 500 calories pour une activité physique modérée - peuvent avaler 60 à 65 g de sucre sans problème.

Et plus, homme ou femme, on se remue, plus on fait de sport, plus, évidemment, ce quota de sucre augmente en même temps que la dépense calorique.

Sucre, boissons et produits sucrés

Lorsqu'on parle de sucre, celui en morceaux ou en poudre vient tout de suite à l'esprit. Mais ce n'est pas celui-ci que vous consommez le plus lorsque vous en ajoutez dans votre café, votre thé, vos tisanes et que vous vous en servez quand vous confectionnez un gâteau ou un dessert.

Vous en avalez la majeure partie dans les sodas (et autres boissons sucrées) et dans tous les produits industriels qui sont sucrés : ils sont légion, des biscuits aux confiseries en passant par les céréales du petit-déjeuner, les barres, les glaces, les desserts, les viennoiseries etc.

Plus vous éviterez ces produits, plus vous resterez dans les clous des 50 à 60 g par jour.

Accro aux boissons sucrées ?

Les sodas contiennent en moyenne 100 g de sucre par litre. Une cannette de 33 cl, c'est grosso modo 30 g de sucre qui plombent évidemment votre quota quotidien de 50 g !  

Vous vous êtes réfugié(e) dans les sodas light et le célèbre 0 calorie ? Ce n'est pas une manière de vous sevrer du goût sucré...

Et si vous vous mettiez à l'eau ?

Plusieurs marques d'eau minérale sortent de jolies bouteilles pour les Fêtes...

Vous vous rendrez compte que l'eau vous désaltère vraiment, ce qui n'est jamais le cas des boissons sucrées.

Produits sucrés : jamais avant les repas

Pourquoi ?

Parce que le sucre arrivant dans un estomac vide ou presque est très rapidement absorbé. Ce qui entraîne une augmentation de la glycémie (taux du sucre dans le sang). Du coup, l'appétit est coupé, le signal de la faim, déclenché par l'hypoglycémie, ne fonctionnant plus.

Au quotidien, cela bouleverse tout l'équilibre alimentaire et c'est une des origines de la prise de poids.

En période de Fêtes, cela va vous gâcher inévitablement le plaisir des repas car vous risquez fort d'être obligé(e) de vous forcer pour faire honneur à la maîtresse de maison (ou à vos invités), sinon vous serez fort impoli(e).

Comme vous êtes bien élevé(e), vous mangerez au-dessus de vos besoins et alors...?

Kilos en plus sauf si vous faites une cure de soupe de légumes et de poisson vapeur les jours suivants pour compenser !

Chocolats, confiseries : dans leurs boîtes, fermées

Chocolats, confiseries sont de rigueur en cette période, il est hors de question de vous en priver.

Mais si vous en répandez partout dans des coupes à portée de main, vous serez tenté(e) d'en grignoter au passage, à n'importe quel moment. Au risque de vous coupez l'appétit pour le repas. Au risque surtout d'engranger trop de calories dans la journée !

Laissez-les dans leurs boîtes et avec leur couvercle.

Ces gourmandises seront ainsi moins tentantes. Le simple fait d'avoir à ouvrir la boîte, de déposer le couvercle à côté avant de vous servir ralentira votre consommation et celle de la famille. Sans pour autant vous donner l'impression de vous priver, sans frustration, sans le "non, je ne dois pas" qui vous vient à l'esprit quand elles sont là, bien tentantes, dans une coupe, et la mauvaise conscience qui suit quand vous craquez.

Rien de compliqué dans cette gestion du sucre

Ni de frustrant, ce qui est important en cette période où l'on a vraiment besoin de se faire plaisir.

Si vous mangez lentement au cours de ces réveillons et autres festivités, si vous écoutez bien vos sensations, vous aurez encore une petite place pour le dessert.

Si vous avez oublié les boissons sucrées, si votre petit-déjeuner était fait de bonnes tartines de pain beurré et non de céréales, vous savourerez ensuite des chocolats? Et tout ça, sans prise de tête et dans le plaisir !

Initialement publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 21/12/2012 - 17h44 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 19/12/2017 - 09h29

www.ladocumentationfrancaise.fr - Organisation mondiale de la santé (OMS). Diet, nutrition and the prevention of chronic diseases: report of a joint WHO/FAO expert consultation, 2003, pages 54 à 70. WHO technical report series; 916.
Levine AS, Kotz CM, Gosnell BA.  Sugars: hedonic aspects, neuroregulation, and energy balance. Am J Clin Nutr. 2003 Oct;78(4):834S-842S.

 

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Bien se préparer pour des fêtes sans stress Publié le 10/12/2012 - 16h08

Le compte à rebours vient de démarrer. Impossible d'échapper à la psychose des sacro-saintes fêtes: même si vous le vouliez, les illuminations, vitrines et autres pères Noël sont là pour vous rappeler que bientôt, c'est fête pendant deux semaines. Et...

6 astuces pour manger moins de sucre et mincir ! Publié le 17/01/2014 - 11h02

Le sucre est notre péché mignon. D'ailleurs, le goût pour le sucre est inné, nous le possédons dès notre naissance. Or nombre d'entre nous voudraient, mais n'arrivent pas à diminuer leur consommation de sucre . Voici 6 astuces que vous pouvez mettre...

Les kilos des fêtes : comment les éliminer ? Publié le 20/12/2016 - 09h33

Bien sûr, des excès sont faits pendant les fêtes . Mais ce n'est pas la peine de s'en affoler! une alimentation un peu plus maîtrisée, sans sacrifier le plaisir, et quelques conseils vous garantissent que dès les premiers jours de la nouvelle année l...

Plus d'articles