Fatigue des yeux

PUB

Les symptômes de la fatigue oculaire se manifestent par des yeux qui chauffent, qui piquent ou qui brûlent, parfois par une sensation de lourdeur dans les paupières ou par une pression dans l'œil.

Quelquefois, la fatigue des yeux peut s'accompagner :

  • D'étourdissements.
  • De nausées.

L'environnement est une cause de fatigue des yeux :

  • Air conditionné.
  • Système de chauffage.
  • Fumée de cigarette ou travail en usine.
  • Poussière industrielle ou autre.

Le temps passé devant un écran est une cause de fatigue oculaire :

  • Passer plusieurs heures par jour devant la télévision ou un jeu vidéo.
  • Travailler régulièrement sur écran d'ordinateur.
    15 % des personnes qui travaillent longtemps à l'ordinateur éprouvent de la fatigue oculaire.
    20 minutes devant un écran d'ordinateur causent, chez plus de 60 % des personnes, une fatigue des yeux accompagnée de maux de tête, d'étourdissements et parfois même de nausées.

Le vieillissement est une cause de fatigue oculaire :

  • Principal responsable de la fatigue oculaire après 50 ans.
    Le corps sécrète moins de larmes, ce qui cause un assèchement des yeux.

Une déviation ou une faiblesse de l'œil peut aussi générer une fatigue des yeux :

  • Un strabisme latent ou une phorie.
    C'est-à-dire un problème de mise au point de la vision, caractérisé par une tendance à la déviation externe ou interne de l'œil.
    La personne qui en souffre a des difficultés à garder les yeux alignés, on dira qu'elle "louche".
  • Un spasme d'accommodation ou la vue qui s'embrouille.
    Ce phénomène provient d'une difficulté de l'œil à faire sa mise au point, que ce soit de près ou de loin.
    Cela se produit surtout chez l'enfant de sept ou huit ans, lorsqu'il regarde trop longtemps au tableau de l'école.
  • Une insuffisance de convergence, une autre faiblesse de l'œil rencontrée chez l'enfant.
    Ce dernier ne parvient pas à bien voir de près avec ses deux yeux en même temps.
    Ainsi, dans l'effort pour essayer de lire, sa vision se brouille et il finit par avoir mal à la tête.
  • Une hypermétropie, ou un astigmatisme.

Les maladies et médicaments peuvent aussi être la source d'une fatigue des yeux :

  • Certaines maladies peuvent amener une sécheresse des yeux.
  • Des médicaments, tels les diurétiques, les antidépresseurs.

En cas de sensation de fatigue au niveau des yeux :

  • Appliquer des compresses d'eau tiède sur les paupières, si les yeux sont secs.
    Vous pouvez également laisser couler un filet d'eau tiède dans chacun des yeux.
    Il n'est pas nécessaire d'utiliser de l'eau stérile : celle du robinet convient.
    Assurez-vous que l'eau n'est pas trop chaude.
  • Utiliser des larmes artificielles.
    Elles calmeront temporairement les yeux sensibles et irrités.
    Vous les trouverez en vente libre en pharmacie.
  • Battre des paupières et cligner des yeux.
    La tendance à fixer le regard, sur un écran d'ordinateur ou de télévision par exemple, fait oublier de battre des paupières et entraîne une déshydratation des yeux.
    Clignez souvent des yeux, afin de rétablir leur film lacrymal.
  • Humidifier l'air de la chambre durant la nuit.
    Installez un humidificateur ou placez un bol d'eau sur le radiateur de votre chambre.
    Vos yeux resteront plus humides pendant votre sommeil.
    Vous éviterez ainsi de vous réveiller avec les yeux rougis, collés ou qui brûlent.
  • Prévoir une pause de travail à l'ordinateur.
    Détournez-vous de l'écran, durant quelques minutes, après chaque heure de travail.
    Vous diminuerez ainsi le risque de fatiguer vos yeux à fixer trop longtemps un écran cathodique.
  • Améliorer son environnement de travail.
    Abaissez la luminosité de votre écran d'ordinateur ou installez un écran antireflet.
    Réglez-en l'intensité de sorte que les lettres soient beaucoup plus contrastées que le fond de l'écran.
    La hauteur de votre bureau devrait être adaptée à votre taille et l'écran rapproché du clavier afin de diminuer le champ visuel.
  • Ne pas fréquenter des lieux pollués.
    Ils peuvent augmenter la sécheresse des yeux : fumée de cigarettes, air conditionné, poussières.
  • Consulter quand il y a un problème.
    Souvent les patients regrettent de ne pas avoir vu un médecin plus tôt car l'examen n'est pas douloureux et le remède est efficace.
  • Vos yeux sont irrités, rouges, secs, démangent et pleurent abondamment.
  • Vous avez la vue qui s'embrouille.
  • Vous avez des migraines quand vous lisez.
  • Vous voyez des taches brillantes et des zigzags scintillants.
  • Vous êtes très sensible à la lumière.
  • Vous souffrez de polyarthrite rhumatoïde et vous avez la bouche sèche.

Afin de déterminer le degré de sécheresse de vos yeux, le médecin vous fera passer le test de Shirmer ou de Rose Bengale, qui consiste à évaluer le degré de sécheresse des yeux (on met une petite bande de papier buvard dans le coin interne de l'œil et on mesure après quelques minutes la longueur du papier imprégnée par les larmes).

Pour les cas de strabisme ou autres déviations de l'œil, un examen spécialisé de la vue sera effectué.

Enfin, il est recommandé de faire passer un examen oculaire complet aux enfants vers l'âge de quatre ans, parfois plus tôt.

  • Traitement habituel.
    Dans 99 % des cas de fatigue des yeux, des larmes artificielles ou un lubrifiant en pommade seront prescrits.
    Des médicaments plus spécifiques pourront aussi être conseillés en présence de problèmes majeurs de sécheresse de l'œil.
  • Déviation et faiblesse de l'œil.
    Pour traiter les problèmes de strabisme et d'insuffisance de convergence, le médecin prescrira des exercices de rééducation de la motricité des yeux, exécutés sous la surveillance d'un technicien (un orthoptiste) pour améliorer la vision avec les deux yeux.
  • Dans le cas de spasmes d'accommodation.
    Il sera recommandé à l'enfant de se détendre, de changer d'activité ou de fermer les yeux quelques instants, afin de ramener la vision normale.
  • Le port de lunettes sera conseillé pour corriger l'hypermétropie et l'astigmatisme.
Initialement publié le 31/05/2001 - 02h00 et mis à jour par <a href="/taxonomy/term/20922" hreflang="fr">Isabelle Eustache, journaliste Santé</a> le 27/04/2015 - 08h53

Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005

Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Pourquoi j’ai les yeux secs ? Publié le 27/04/2015 - 08h50

Les yeux qui piquent, cette impression de sable sous la paupière, la vision qui se trouble… Nombreux sont ceux qui ont déjà connu la désagréable expérience des « yeux secs ». Quelles en sont les causes ? Comment traiter ce problème des yeux secs ? Zo...

Je fatigue devant mon écran… Que faire ? Publié le 27/04/2015 - 08h59

Aujourd’hui, quasiment tout le monde travaille sur écran d' ordinateur , plus ou moins longtemps. Parallèlement, les plaintes se sont multipliées ces dernières années : fatigue, yeux secs , voire maux de tête en fin de journée. Que se passe-t-il ? Qu...

L'écran d'ordinateur abîme-t-il les yeux ? Publié le 02/11/2016 - 11h46

Nous sommes aujourd'hui des milliers à travailler sur ordinateur ou à surfer sur le net à la maison. Tout ce temps passé devant l'écran a des effets sur nos yeux et génère notamment un trouble : la fatigue visuelle. Picotements, yeux rouges et fatigu...

Sécheresse oculaire : 1 personne sur 7 Mis à jour le 03/07/2007 - 00h00

On estime à 9 millions le nombre de Français atteints de sécheresse oculaire ou syndrome des yeux secs . Or si le manque de larmes provoque un inconfort, cette pathologie induit aussi un risque d'abîmer les yeux et d'altérer les capacités visuelles....

Plus d'articles