Fatigue ou dépression, comment savoir?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 07/11/2011 - 12h46
-A +A

Des dizaines de milliers de Belges se plaignent d'être fatigués. Reflet de notre vie stressante, la fatigue semble parfois omniprésente. Parallèlement, la dépression est une maladie de plus en plus fréquente, dont la fatigue représente l'un des principaux symptômes. Alors comment être sûr que l'on souffre de fatigue et non d'une dépression? La réponse n'est pas aussi simple qu'il peut y paraître.

PUB

fatigue et dépression, deux états souvent liés l'un à l'autre

La fatigue est un des éléments qui peut mener à la dépression. Fatigue, stress, anxiété, rythme de vie intense, absence de recul, problème de sommeil, tout concourt à la dépression. Mais dans la dépression, la fatigue représente aussi un des principaux symptômes. Alors comment savoir si l'on souffre de fatigue ou s'il s'agit d'une dépression sous-jacente?

Différencier objectivement ces deux états revêt beaucoup d'importance car s'il s'agit d'une véritable dépression, il convient de réagir de façon adéquate en se faisant traiter.

Dix critères pour flairer une dépression

Le Dr Daniel Scimeca, président du syndicat de la médecine homéopathique, propose une dizaine de critères pour "flairer la dépression derrière la fatigue, sur soi-même ou sur ses proches".

Répondez par oui ou par non :
1. Je suis plus fatigué le matin, dès le réveil.
2. Je dors progressivement de plus en plus mal.
3. Je ne trouve plus de goût aux choses qui m'amusaient beaucoup auparavant.
4. Je trouve que les histoires drôles que l'on me raconte sont nulles, que les comiques actuels sont minables.
5. J'ai tout le temps mal quelque part.
6. Je digère mal.
7. Je trouve qu'un verre d'alcool ou même deux, me donnent un peu la pêche et le goût aux choses.
8. J'ai l'impression d'être soumis à des doubles contraintes; si je fais blanc j'ai tort, mais si je fais noir, j'ai tort aussi.
9. J'ai des problèmes de planning ; je ne sais pas organiser mon temps ou je suis tout le temps débordé.
10. Je ne sais pas exactement ce que je voudrais ; je change d'avis tout le temps et ne parviens pas à prendre de décision.

Plus de 6 réponses positives suggèrent la présence d'une dépression. Il faut en parler à son médecin.
Moins de 4 réponses positives: tout va bien, c'est de la simple fatigue.
Entre les deux: le doute est permis.

Initialement publié par Isabelle Eustache le 15/05/2007 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 07/11/2011 - 12h46

"Plus jamais fatigué - 8 programmes anti-fatigue pour celles et ceux qui se sentent à plat et stressés", Dr Daniel Scimeca, Editions Alpen.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Mon enfant est fatigué, que faire ? Publié le 21/02/2017 - 16h05

La fatigue est un de ces signes que les médecins aiment appeler "non-spécifiques". Elle peut signaler autant une maladie grave que le fait que l'enfant a joué avec énergie tout l'après-midi ! Quelques conseils pour savoir si la fatigue est problémati...

Fatigue ou dépression ? Publié le 02/02/2017 - 09h26

La fatigue est l'un des signes de la dépression, mais elle peut avoir bien d'autres causes. Autrement dit, se sentir fatigué ne signifie pas forcément que l'on est déprimé.

La fatigue : un symptôme du cancer... Mis à jour le 27/09/2005 - 00h00

Au cours d'un cancer, la fatigue est un symptôme très fréquent. A tort, il est le plus souvent négligé, considéré comme une fatalité, et non pris en charge. Or la fatigue est invalidante, altère la qualité de vie, favorise la dépression et peut même...

Pour les femmes, certaines périodes favorisent la dépression Mis à jour le 29/07/2008 - 00h00

Les hormones féminines influent sur beaucoup d'aspects de la santé, y compris sur les troubles de l'humeur comme la dépression. Les règles, la période qui suit les accouchements et la préménopause sont à risque pour une dépression; c'est bon à savoir...

Plus d'articles