Fatigue et cancer: Les causes

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 24/10/2011 - 11h13
-A +A

Reconnaître la fatigue due au cancer et ses causes constitue déjà le premier pas vers une prise en charge efficace et spécifique.

PUB

Les patients cancéreux souffrent de fatigue

La fatigue représente une plainte fréquente chez le patient cancéreux. Banalisée par le patient lui-même et, souvent, par le corps médical, elle mérite toutefois d'être prise en charge efficacement. Les spécialistes du Workgroup Against Cancer Fatigue ont rappelé que la première mesure à prendre avant d'envisager un traitement est de retrouver la ou les causes de cette fatigue. En effet, c'est ainsi qu'on pourra envisager une thérapeutique efficace.

Plusieurs causes de fatigue chez les personnes souffrant d'un cancer

En ce qui concerne les causes, celles-ci peuvent être propres au patient: nous ne sommes pas tous égaux face à la fatigue. Mais elles peuvent être dues à d'autres facteurs comme la tumeur elle-même ou les traitements.La diminution des globules rouges dans le sang, l'anémie est une cause fréquente. Ces globules transportent l'oxygène jusqu'aux tissus, si leur concentration baisse trop, le patient manque d'énergie. Il s'agit là d'une forme très invalidante de fatigue. Les signes sont une lassitude, une faiblesse générale et une sensation d'épuisement.

  • La douleur mal contrôlée peut perturber le repos et cela provoquera une fatigabilité plus importante.
  • La dépression entraîne, elle, des perturbations sur le plan social ou familial mais peut être aussi à l'origine d'une sensation de fatigue excessive avec des difficultés de concentration et une perte de l'estime de soi.
  • En outre, le patient cancéreux peut également présenter des difficultés pour s'endormir en raison d'une angoisse ou avoir pris de mauvaises habitudes de sommeil qu'il convient dévaluer.
  • De plus, la tumeur, elle-même, peut perturber les fonctions vitales et entraîner une perte en magnésium ou en potassium qui viendra ajouter encore à la fatigue.
  • Enfin le traitement lui-même peut influencer négativement la douleur, le sommeil, l'état mental,…

    Tout cela peut entraîner chez le patient une perte de confiance dans le traitement car, à la limite, il se sent moins bien pendant qu'avant celui-ci. Ceci entraîne parfois un désir d'arrêter tout traitement.

    C'est pourquoi il est important de prendre cette situation de fatigue en charge le mieux possible. C'est ce que nous verrons la semaine prochaine. Notons que les causes de fatigue ne sont connues que dans 50% des cas et que dans le reste des cas, il sera nécessaire de recourir à d'autres types de médicaments.

    Initialement publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 11/03/2002 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 24/10/2011 - 11h13

    www.cancer.be

    Notez cet article
    Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
    PUB
    A lire aussi
    La fatigue : un symptôme du cancer... Mis à jour le 27/09/2005 - 00h00

    Au cours d'un cancer, la fatigue est un symptôme très fréquent. A tort, il est le plus souvent négligé, considéré comme une fatalité, et non pris en charge. Or la fatigue est invalidante, altère la qualité de vie, favorise la dépression et peut même...

    Cancer et fatigue : pas une fatalité ! Mis à jour le 02/03/2002 - 00h00

    Nous entamons cette semaine une série de quelques articles au sujet de la fatigue chez le patient cancéreux. Le sujet paraît pour le moins évident, tellement évident que chacun croit, médecin spécialiste et généralistes compris, que cette fatigue est...

    Fatigue ou dépression ? Publié le 02/02/2017 - 09h26

    La fatigue est l'un des signes de la dépression, mais elle peut avoir bien d'autres causes. Autrement dit, se sentir fatigué ne signifie pas forcément que l'on est déprimé.

    La fatigue, un symptôme à traiter Publié le 18/01/2011 - 11h19

    La fatigue est une sensation subjective de malaise et d'aversion pour l'activité, avec objectivement une altération des performances habituelles. La fatigue concerne 5 à 20% de la population générale et constitue 5 à 10% des motifs de consultation en...

    Plus d'articles