Facteur V Leiden (FVL) [Résistance à la protéine C activée (RPCa)]

Mise à jour le 15/01/2007 - 01h00
-A +A

Prélèvement : Prise de sang veineux Bilan : Bilan de thromboses récidivantes

PUB

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Il est préférable d'être à jeun avant le prélèvement. Penser à signaler d'éventuels traitements en cours car certains médicaments peuvent interférer avec le dosage (traitements anti-coagulants par héparine ou antivitamines K, pilules œstro-progestatives).

A quoi sert ce dosage ?

La résistance à la protéine C activée est une anomalie de la coagulation sanguine qui est associée à un risque accru de maladie thrombo-embolique veineuse. Cette anomalie est le plus souvent constitutionnelle (c'est-à-dire transmise de manière héréditaire par l'un des deux parents) et est alors due à un défaut génétique dénommé « mutation facteur V Leiden » (car il a été mis en évidence pour la première fois chez un patient dans la ville de Leiden).Il existe aussi, dans un petit nombre de cas (environ 5 %), des résistances à la protéine C activée acquises, qui ne sont pas associées à la « mutation facteur V Leiden ». La recherche de cette anomalie est utilisée dans l'exploration des maladies de la coagulation aboutissant à une thrombose veineuse.

Initialement publié le 29/03/2002 - 01h00 et mis à jour le 15/01/2007 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le dépistage génétique du risque de cancer du sein Mis à jour le 20/08/2002 - 00h00

Le dépistage génétique des femmes à haut risque de faire un cancer du sein est aujourd'hui possible. A qui s'adresse un tel dépistage et comment procéder ? Posons la question au Dr Marc Espié, cancérologue, Maître de conférences des universités - Pra...

Le cancer du sein est-il inscrit dans mes gènes? Mis à jour le 13/04/2004 - 00h00

Chaque année, en Belgique, près de 6.600 femmes développent un cancer du sein. Les scientifiques n'ont pas encore été en mesure de déterminer toutes les causes de ce type de cancer avec certitude. Toutefois, pour 5% des patientes, l'origine en serait...

Susceptible ou pas ? Mis à jour le 13/05/2002 - 00h00

Comme promis, nous terminons la série issue du colloque " Tester l'humain " par les tests de susceptibilité. Ceux-ci ont une implication dans notre vie quotidienne et pourraient avoir une importance considérable sur le marché de l'emploi…

Cancer du sein dans la famille du père: un risque accru Mis à jour le 08/11/2010 - 00h00

5 à 10% des cancers du sein sont liés à une mutation génétique particulière, qui peut être transmise aussi bien par la mère que par le père. Les cas de cancers du sein ou des ovaires dans la famille du père doivent donc tout autant inciter à la vigil...

Plus d'articles