Les examens cliniques

Mise à jour le 18/03/2010 - 01h00
-A +A

L'examen clinique est la première étape de toute consultation médicale et constitue aussi celle de tout bilan dans le cadre d'une suspicion de cancer.

PUB

Les examens cliniques

L’examen clinique consiste essentiellement en un examen physique durant lequel le patient est ausculté par le médecin : prise de pouls, prise de tension, écoute de la respiration…

Il peut également comporter un examen précis de la région concernée par le cancer suspecté : examen des seins, examen gynécologique…

Il est souvent complété par la prescription d’un bilan biologique (urinaire ou sanguin) permettant de mesurer plusieurs paramètres informant sur l’état de la santé globale du patient.

Le toucher rectal

La détection précoce du cancer de la prostate passe principalement par le toucher rectal.

Il s’agit d’un examen médical au cours duquel le médecin introduit un doigt ganté et lubrifié dans l’anus du patient jusqu’au rectum. La plupart des cancers de la prostate se développant à la périphérie de la glande, ils sont majoritairement détectables au toucher.

Si cet examen peut paraître gênant, il n’est pas douloureux et permet de palper la prostate. Le doigt de l’examinateur peut percevoir un nodule, une prostate très dure ou irrégulière, signe éventuel d’un cancer de la prostate. Parallèlement, d’autres anomalies bénignes peuvent être repérées : une augmentation du volume de la glande sera évocatrice d’une hypertrophie bénigne (ou adénome) de la prostate, une prostate douloureuse sera le signe probable d’une inflammation de la prostate (ou prostatite).

Le dépistage par toucher rectal doit être pratiqué une fois par an dans le cadre de la détection précoce du cancer de la prostate chez tous les hommes de 50 à 75 ans. Il est préconisé dès 45 ans pour les sujets à risque, c’est-à-dire les afro-antillais et les hommes présentant des antécédents familiaux de cancer de la prostate.

Initialement publié le 14/06/2005 - 02h00 et mis à jour le 18/03/2010 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Prostate : savoir pour prévenir Publié le 21/02/2014 - 10h40

Adénome de la prostate, hypertrophie de la prostate, cancer de la prostate : Quels sont les symptômes de ces affections ? Quels sont les hommes à risques ? Quels sont les examens de dépistage ?

Le sport protège du cancer de la prostate Mis à jour le 31/05/2005 - 00h00

Les sportifs détiennent une des clés de la prévention en matière de cancer de la prostate . En effet, l'apparition et la progression de cette pathologie diminuent de 70% chez les hommes pratiquant plus de trois heures de sport par semaine !

Plus d'articles