Êtes-vous à risque d'hypothyroïdie?

L'hypothyroïdie est une maladie qui touche près de 3% de la population générale et plus particulièrement des personnes de plus de 50 ans. L'hypothyroïdie se traduit par un ralentissement de tous les processus biologiques: fatigue, pâleur, frilosité, prise de poids malgré un manque d'appétit, chute de cheveux, sécheresse de la peau... Devant de tels symptômes, il faut penser à une hypothyroïdie. Et vous, êtes-vous à risque d'hypothyroïdie?

PUB
  • Question 1 sur 10Vous êtes:
  • Question 2 sur 10Avez-vous récemment bénéficié d'une radiothérapie au niveau du cou?
  • Question 3 sur 10Avez-vous des antécédents personnels ou familiaux de maladie de la thyroïde?
  • Question 4 sur 10Avez-vous des antécédents personnels ou familiaux de maladie auto-immune (diabète de type 1, maladie coeliaque...)?
  • Question 5 sur 10Votre dernière grossesse remonte à:
  • Question 6 sur 10Votre alimentation est-elle particulièrement riche ou déficiente en iode?
  • Question 7 sur 10Prenez-vous un traitement à base de lithium (troubles psychiatriques) ou d'amiodarone (problèmes cardiaques)?
  • Question 8 sur 10Votre alimentation est-elle particulièrement riche en crucifères (choux, choux-fleurs, choux de Bruxelles, brocolis...)?
  • Question 9 sur 10Vous a-t-on déjà diagnostiqué un dysfonctionnement de l'hypophyse?
  • Question 10 sur 10Votre thyroïde a-t-elle été l'objet d'une infection virale ou bactérienne?
Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 23/11/2009 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 01/01/1970 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Je me réveille fatigué(e)... Que faire ? Publié le 21/02/2017 - 16h05

Se réveiller fatigué (e), ce n’est pas normal. Il faut en rechercher la cause pour mettre fin à ce phénomène en adoptant la ou les stratégies adaptées. Petit tour d’horizon des causes possibles d’une fatigue au réveil .

Plus d'articles