Eté et sport : s'alimenter et s'hydrater correctement

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/06/2017 - 15h07
-A +A

Les vacances d'été donnent souvent l'occasion de se dérouiller les jambes, en s'adonnant à son sport favori avec plus d'intensité ou en bougeant simplement davantage en famille.

Pour les sportifs des beaux jours, rappel de quelques règles nutritionnelles de base pour bouger quand il fait chaud.

PUB

Bien s'alimenter pour bouger quand il fait chaud

Les températures commencent à augmenter même si nous ne sommes pas en période de grosses chaleurs... Et vous rêvez probablement déjà à vos activités des vacances. Il faut espérer qu'elles seront sportives !

Mais si vous comptez bouger plus pendant la saison chaude, soyez bien conscient(e) de l'importance d'une alimentation adaptée à l'activité physique. Plus que jamais, l'organisme est mis à rude épreuve et il importe donc d'adopter certains réflexes alimentaires, surtout si l'on veut réaliser une performance.

L'eau, boisson idéale pendant l'effort quand il fait chaud

Cela paraît logique, mais rares sont les sportifs, amateurs en particulier, qui s'hydratent correctement !

Pour le sportif, la règle est simple : il faut boire avant, pendant et après l'exercice.

Durant l'effort, le corps perd du liquide. Chez un coureur peu entraîné, cette perte représente 0,5 à 1 litre d'eau par heure, pour un marathonien par contre celle-ci peut aller jusqu'à 2,5 litres par heure, et plus encore en cas de fortes chaleurs. L'eau perdue sous forme de sueur doit être compensée afin d'éviter le risque de déshydratation.

L'hydratation doit débuter trois heures avant la pratique sportive. Ensuite, l'apport en liquides (idéalement sous forme d'eau, sauf si l'effort est vraiment très important et prolongé, auquel cas une boisson "d'effort" pourra être utile) doit être de 300 ml à 1 litre par heure.

Dans la phase de récupération, on privilégiera les eaux plus fortement minéralisées et les bouillons, éventuellement une boisson de récupération.

Sport et chaleur : attention aux enfants

Cette règle est aussi importante pour les enfants, qui ressentent moins vite la sensation de soif, mais subissent les effets de la déshydratation d'une façon plus critique qu'un adulte. En effet, une hydratation insuffisante entraîne une augmentation de la température corporelle, qui est plus rapide chez l'enfant que l'adulte. Il faut donc l'inciter à boire quand un effort est fait, même au-delà de sa soif.

Initialement publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 12/07/2005 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/06/2017 - 15h07

Communiqué de presse de Delhaize, juin 2005

Notez cet article
PUB
A lire aussi
5 règles d’or pour se mettre au sport Publié le 19/10/2012 - 11h20

Ça y est. Votre conjoint, votre médecin ou votre ego, a eu raison de vous… Vous allez enfin vous mettre au sport. Retrouvez nos astuces pour un départ en douceur et sans bobo. Lacez vos baskets et c’est parti!

Quels sports quand il fait froid ? Publié le 21/11/2014 - 10h14

Brrr… cette fois c’est sûr, l’hiver pointe son nez. Mais le besoin de bouger ne diminue pas avec les températures ! Comment se motiver pour faire du sport même quand il fait froid, et surtout quelles activités restent faisables quel que soit le temps...

Sport Nature : réussir ses premiers trails Mis à jour le 12/08/2016 - 17h14

Le trail (ou ultra trail selon la distance à parcourir), course en montagne et véritable sport nature , rassemble de plus en plus d’adeptes venus s’éprouver au fil des pentes, cailloux et sentiers. Conseils de pro de Véronique Billat* pour faire ses...

Plus d'articles