Esthétique: l'acide hyaluronique étend ses indications

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 11/03/2008 - 00h00
-A +A

Autrefois réservé au comblement des rides, l'acide hyaluronique est aujourd'hui de plus en plus utilisé pour remodeler le volume du visage et du corps, comme par exemple pour remonter les fesses. Nous avons interrogé le Dr Catherine de Goursac* sur les nouvelles utilisations des injections d'acide hyaluronique et autres volumateurs.

PUB

L'acide hyaluronique: les rides, le visage et le corps

Dr Catherine de Goursac: Les injections d'acide hyaluronique sont pratiquées depuis plus d'une dizaine d'années. L'acide hyaluronique a d'abord été injecté dans les rides. Depuis 4-5 ans, il est utilisé dans le volume du visage et encore plus récemment pour le volume du corps. Ainsi aujourd'hui, les injections d'acide hyaluronique sont largement employées pour les corrections de la lipoaspiration et de tous les petits creux susceptibles de se former sur le corps. Et enfin, on réalise aussi de telles injections pour remonter les fesses. Les prothèses en silicone que l'on place dans les fesses ont été abandonnées en Europe parce qu'elles avaient tendance à se déplacer et à éclater facilement, diffusant de la silicone.
Les injections d'acide hyaluronique sont beaucoup moins risquées parce que cette molécule est résorbable, et offre une plus grande sécurité. Certes, le coût est assez important (entre 3000 et 5000 € selon le volume des fesses; pour la correction de petits creux cela peut aller de 300 € à 600 €), mais le résultat est intéressant avec un aspect très naturel, même si l'on doit recommencer les injections régulièrement car la durée d'action est de l'ordre d'un an à deux ans et demi.

Existe-t-il d'autres produits donnant du volume?

Dr Catherine de Goursac: On utilise de plus en plus des volumateurs, surtout au niveau du visage. Ce sont des inducteurs de derme, de tissu (hydroxyapatite de calcium et triphosphate calcique), qui donnent un résultat très naturel. Ils nécessitent une ou plusieurs injections sous cutanées à quelques semaines d'intervalle. Le résultat dure 18 mois environ. Mais en le faisant régulièrement, on stimule le derme. Ainsi, au lieu de s'appauvrir avec l'âge et les années, il va en quelque sorte se doper.

Aujourd'hui, on traite moins les rides que le volume du visage. En effet, celui-ci contribue au moins autant au vieillissement apparent que les rides. Celles-ci sont d'ailleurs favorisées par le fait que la structure du visage perd en volume: il y a trop de peau, et elle se plisse. C'est pourquoi aujourd'hui, le traitement des rides comprend aussi souvent une intervention sur le volume du visage.

* Le Dr Catherine de Goursac exerce la médecine esthétique depuis plus de vingt ans. Elle est membre de la Société francaise de médecine esthétique, membre du conseil d'administration de l'Association francaise des médecins esthéticiens (AFME) (www.afme.org) et secrétaire de l'Association francaise d'anti-aging.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 11/03/2008 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Anti-âge : les skinboosters redonnent du peps ! Publié le 10/02/2014 - 17h51

Rajeunir en douceur et donner un coup d'éclat au visage, c’est ce que proposent les skinboosters. Il s’agit d’une technique esthétique peu invasive qui repose sur de toutes petites injections d’acide hyaluronique faiblement réticulé, non pas pour don...

Plus d'articles