Est-il judicieux de mettre du light dans son assiette ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 04/08/2015 - 09h46
-A +A

PUB

Les produits light sont-ils bénéfiques ?

La réponse est décevante. Aucune étude ne permet de dire qu'ils prolongent l'espérance de vie, diminuent le risque de cancer ou évitent les accidents vasculaires ou cardiaques. De la même facon, il n'est pas prouvé qu'ils permettent de maigrir ou de contrôler son poids à long terme.

En théorie, ils devraient faciliter la mise en place des régimes hypocaloriques. Mais à condition de soustraire réellement les calories. C'est-à-dire qu'il ne faut pas manger un gâteau en plus sous prétexte qu'il est light, mais manger un gâteau light à la place d'un gâteau normal. Il ne faut pas manger du light en plus, mais du light à la place du normal.

Voici quelques exemples : remplacer six morceaux de sucre par jour dans votre café ou votre thé par des édulcorants retire 120 calories de votre ration énergétique quotidienne ; remplacer 30g de beurre (216 cal) par 30g de beurre allégé (108 cal) permet d'économiser 108 calories ; mais remplacer 10g de chocolat (54 cal) par 10g de chocolat allégé (50 cal) n'épargne que 4 calories.

Etudes vs vie réelle...

Certains essais cliniques menés chez des obèses et des sujets de poids normal montrent que l'allègement en lipides est efficace car peu compensé, et qu'il permet effectivement une baisse des apports énergétiques et une perte de poids. Mais dans la vie courante, il n'est pas certain que la prise de ces produits allégés ne soit pas compensée par une consommation accrue d'autres produits. Ce phénomène se retrouve avec les édulcorants.
Et ensuite, après le régime, il reste à faire subsister les bénéfices. En conclusion, ce que l'on peut retenir c'est que les produits allégés seuls ne représentent pas une solution miracle. Utilisés judicieusement, ils peuvent aider au suivi d'un programme de diminution du poids, comprenant activité physique et alimentation équilibrée, sans que cela soit irréfutablement prouvé.

Quant aux personnes qui font attention à leur ligne, elles peuvent en tirer des bénéfices, à condition de ne pas utiliser ces produits comme prétexte pour manger davantage.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 28/08/2007 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 04/08/2015 - 09h46

Nutrition, Le Quotidien du médecin, 14 octobre 2004.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB