Essentielles, les huiles essentielles !

Mise à jour par Emilie Veyretout le 20/09/2016 - 16h04
-A +A

PUB

Huiles essentielles : l'usage externe

Parfaites pour assainir et parfumer l'atmopshère d'une maison, les huiles essentielles peuvent s'utiliser en diffusion : dans un brûle-parfum par évaporation, par exemple. L'huile s'évapore au fur et à mesure et l'arôme pénètre dans l'organisme via la peau et les poumons. On peut également avoir recours à un diffuseur électrique. Pour éviter de saturer l'air en molécules aromatiques, utilisez-le de façon intermittente, à raison de 15 minutes toutes les heures, maximum.

Huiles essentielles : inhalation et massage

En inhalation, les huiles essentielles sont efficaces dans les cas de bronchite, sinusite, rhume... Version massage ou friction, elles doivent être diluées dans une huile végétale (amande douce par exemple). Le néroli calme, la cannelle raffermit, la lavande déstresse, le chanvre tonifie, le citron purifie, etc. Les huiles essentielles sont des substances actives et concentrées, leur utilisation réclame donc certaines précautions. Vérifiez bien, pour chaque variété, le mode d'administration de l'huile essentielle ainsi que sa posologie.

Initialement publié par Emilie Veyretout le 25/03/2006 - 01h00 et mis à jour par Emilie Veyretout le 20/09/2016 - 16h04
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB