Envie de prendre l’air ?

Article créé le 08/12/2014 - 12h10 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/08/2016 - 16h10
-A +A

C’est l’hiver, certes, mais cela ne doit pas empêcher de mettre le nez dehors. Et si vous partiez faire une randonnée… en train ?

PUB

Arrêts verts, enfin de la nature pour les citadins sans voitures !

Vivre sans voiture, c’est bon pour… tout. Marcher plus, diminuer la quantité de pollution dans la ville, payer moins en assurance… Les bénéfices se comptent en dizaines.
Il y a cependant un inconvénient de taille (et ce n’est pas l’impossibilité d’aller acheter des meubles suédois qui ne coûtent pas cher) : sans voiture, il est difficile d’aller faire des randonnées. On peut certes aller jusqu’à un endroit en train, mais à moins de bien connaître le coin, comment savoir vers où on peut aller marcher ?

Le problème a maintenant sa solution : ce sont les arrêts verts. Des gares disséminées dans le pays, et entre lesquelles des promenades ont été répertoriées et reprises dans des guides.

Résultat : pour les personnes qui n’ont pas de voitures, il est donc possible de découvrir le pays en train !

Le principe des arrêts verts

Le principe est que chaque ballade commence et termine dans une gare. A chaque fois il y a aussi, sur le chemin, une halte pour se restaurer ou au moins boire un verre.
Les durées varient – en général entre 15 et 20 kilomètres, mais certaines sont beaucoup moins longues pour les débutants ou ceux qui ont de petits enfants. L’accessibilité aux poussettes ou personnes handicapées est précisée, tout comme le niveau de difficulté.
Et une fois arrivés, vous vous posez simplement dans le train et vous rentrez chez vous…

Tous les itinéraires et leurs particularités sont présentés dans des brochures qui ne coûtent qu’un euro.

Seul problème : il n’est pas évident de se les procurer. Elles sont disponibles dans certaines des gares de départ des balades, mais le plus facile est de vous adresser à l’association qui les publie, l’ASBL TreinTramBus. Vous pouvez devenir membre pour 18 euros, et les brochures coûtent ensuite un euro (frais d’envoi en plus).

Intéressés ? Vous trouverez tous les détails sur le site des arrêts verts (http://www.groenehalte.be/_FR/index.html) et de la SNCB (http://www.belgianrail.be/fr/loisirs/~/link.aspx?_id=1B9F20BE66B343B8AEF8312767CCD5E3&_z=z).

Billet initialement publié le 08/12/2014 - 12h10 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/08/2016 - 16h10
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Comment trouver « le » bon psy ? Publié le 09/05/2016 - 12h09

La psychothérapie peut réellement changer une vie. Mais c’est un processus un peu compliqué et qui demande beaucoup d’investissement de la part du patient. La première étape bien sûr est de choisir son ou sa psychologue . Comment s’y prendre ?

Les personnes diabétiques ont leur passeport ... Mis à jour le 11/03/2003 - 00h00

Depuis le début de ce mois, un passeport pour les personnes présentant un diabète de type 2 est disponible. L'intérêt de ce passeport n'est pas de recenser les personnes souffrant de diabète de type 2. Il s'agit de leur permettre d'avoir accès à un n...

Plus d'articles