Enurésie, pipi au lit: comment en parler?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/08/2010 - 00h00
-A +A

Le pipi au lit a beau être sans gravité, pour les parents il est parfois difficile à gérer. Comment en parler à un enfant qui n'est pas propre la nuit?

PUB

Parler de pipi au lit... ou laisser l'enfant en parler?


Le premier conseil pour parler de pipi au lit est de faire d'abord parler l'enfant. Après tout, c'est son corps et l'énurésie le concerne lui (ou elle!) en premier lieu; sa parole est donc la plus importante. C'est un élément important, puisque le contrôle que l'enfant exerce sur son propre corps est l'une des clés de sa propreté!
Ecouter l'enfant permet aussi de comprendre ce qu'il imagine, ce qui l'inquiète et ce que tout simplement il ne sait pas. Une fois que cette mise au point aura été faite, l'information pourra être donnée efficacement, en restant au niveau de l'enfant.

Désinvestir le pipi au lit


Pour bien parler de pipi au lit avec son enfant, il est aussi important de désinvestir le sujet, de ne pas y mettre trop d'émotion. Ce n'est évidemment pas facile! Un enfant qui fait pipi au lit entraine un travail supplémentaire pour les parents, mais aussi beaucoup d'éléments affectifs: inquiétude, déception, colère... Or ces émotions-là risquent d'entraîner des comportements contre-productifs:

  • Surprotéger l'enfant risque de l'encourager à se comporter un bébé... ce qui n'aidera pas à la propreté! Au contraire, aider son enfant à grandir est d'une importance extrême pour le mettre dans le bon état d'esprit pour devenir propre.

  • Agir avec colère, punir l'enfant , va diminuer la confiance en lui d'un enfant qui en manque déjà en raison de son énurésie. Cela peut aussi entrainer un sentiment de culpabilité très douloureux et pourtant déplacé, puisque précisément l'enfant ne contrôle pas son pipi au lit. Enfin, cela fait de l'énurésie un enjeu de conflit au sein de la famille, que l'enfant peut vouloir utiliser à son tour pour exprimer sa colère.


Il est bien plus utile pour tout le monde de considérer le pipi au lit comme ce qu'il est: un événement désagréable mais mineur, que l'enfant ne contrôle pas pour l'instant mais qu'il réussira, avec le temps, à faire disparaître.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/08/2010 - 00h00 Pr Jean-Yves Hayez, consultant au service de psychiatrie infanto-juvénile des Cliniques Saint-Luc à Bruxelles
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Pipi au lit: une question de maturité Publié le 26/04/2011 - 16h12

Faire pipi au lit quand on passé l'âge d'être propre, c'est une question de maturité du cerveau. Il y a en effet un lien entre l'énurésie et d'autres performances cognitives. Une preuve de plus que les enfants qui font pipi au lit ne le font pas expr...

Pipi au lit: que faire quand l'enfant est invité? Publié le 09/03/2011 - 11h41

Faire pipi au lit n'est pas dramatique, mais c'est souvent très gênant et difficile à vivre pour les enfants… et leurs parents. Et quand l'enfant grandit, qu'il est invité chez des amis, c'est souvent encore pire. Quelques conseils pour mieux gérer l...

Plus d'articles