Enfants : l’heure du repas ne condamne pas à l’obésité

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 31/05/2016 - 09h24
-A +A

Nous avons tendance à imaginer que l’heure à laquelle nous mangeons possède une grande importance pour notre équilibre alimentaire. Mais chez les enfants en tout cas, selon une étude récente, ce n’est pas le cas… 

PUB

Manger tard, est-ce mauvais pour les enfants ?

À quelle heure mangent vos enfants ? En Belgique l’heure du dîner est relativement précoce par rapport à l’Europe du Sud en tout cas. Entre 18h30 et 19h on s’attend à ce que tout le monde ait mangé, surtout de petits enfants qui ont besoin d’une dizaine d’heures de sommeil toutes les nuits et doivent donc être au lit au plus tard à 21 heures. Par ailleurs, des études précédentes chez les adultes, et dans une moindre mesure chez les enfants, ont montré que manger plus tard augmente les risques d’obésité et de surpoids.

Une équipe anglaise s’est donc penchée sur les horaires de repas et les a comparés au BMI, ainsi qu’aux calories ingérées, par les enfants.

Manger plus tard ne change rien ou presque

Les résultats sont plutôt rassurants pour les parents qui travaillent tard : entre 4 et 18 ans, prendre le dernier repas de la journée après 20 heures n’est pas associé à un poids excessif ou à l’obésité, même quand on élimine les facteurs qui pourraient influencer le résultat. Et du reste les enfants qui mangeaient tard n’avaient pas une consommation au cours de la journée supérieure à celle des autres enfants. De même, il n’y avait pas de différence significative entre le contenu des repas pris tôt ou tard.

L’auteur de l’étude fait remarquer que les enfants qui mangeaient après 20 heures étaient nettement moins nombreux que les autres, et que ce résultat n’est pas aligné avec ce qu’attendaient les chercheurs.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 31/05/2016 - 09h24 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 31/05/2016 - 09h24
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Stratégie minceur pour 2009 (Chapitre 1) Mis à jour le 17/12/2008 - 00h00

La prise de poids n'est pas une fatalité. Même si l'obésité est qualifiée d'épidémie à cause de sa fréquence croissante, même si la grande majorité des régimes dits "minceur" est vouée à l'échec, on peut, avec des mesures simples et de bon sens, ne p...

Arrêtez de les faire manger dans la rue! Mis à jour le 16/09/2011 - 13h39

La "street food", c'est-à-dire la cuisine de rue est courante dans nombre de pays et surtout en Asie. Mais ça n'est pas une raison pour que les enfants mangent leur goûter dans la rue , à la sortie de l'école. Pourquoi?

Plus d'articles