Enfant : 13 conseils pour une baignade sécurisée

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 20/07/2015 - 15h51
-A +A

La natation, activité estivale par excellence, se pratique en mer, lac ou piscine publique ou privée.

Mais chaque année, nombre d'accidents sont répertoriés, notamment avec des enfants.

13 conseils de sécurité pour que la baignade de vos enfants restent un plaisir et non un drame.

 

PUB

Comment aider un enfant à nager sans danger ?

Un enfant, même s'il sait nager, peut se noyer en moins de trois minutes, et même dans 20 cm d'eau.

Rappelons aussi qu'un jeune enfant se noie sans bruit... Ne pensez pas qu'il se débattera, c'est faux...

Soyons vigileants et respectons ces 13 conseils :

  1. Restez près des enfants et surveillez-les en permanence : pas de lecture, pas de téléphone, pas de télévision….
     
  2. Baignez-vous avec vos enfants, afin qu'ils prennent l'habitude de ne pas se baigner seuls.
     
  3. Ne consommez pas d'alcool afin de garder vos réflexes et d'avoir l'esprit alerte en cas d'urgence.
     
  4. Suivez une formation de secouriste.
     
  5. Ayez un téléphone près de la piscine en cas d'urgence.
     
  6. Veillez à ce que le pourtour de la piscine bénéficie d'un espace libre suffisant et ôtez tous les objets (serviettes, matelas, chaises, bains de soleil…) et les jouets sur lesquels quelqu'un pourrait buter.
     
  7. Une fois la baignade terminée, enlevez tous les objets restés dans l'eau.
    Ils pourraient constituer une tentation dangereuse pour un petit enfant.
     
  8. Equipez-vous de dispositifs de flottaison (gilets, bouées de sauvetage…), lesquels doivent être à portée de main.
     
  9. Autour de la piscine, installez une clôture d'au moins 1m10 à verrouillage automatique.
     
  10. Installez également une alarme pour vous avertir si votre enfant ouvre la barrière de la piscine ou entre dans l'eau.
     
  11. Sur une plage, ne vous baignez que dans des zones autorisées et surveillées. Restez à portée d'un maître nageur. 
    En lac, en mer ou en rivière, restez à distance raisonnable des embarcations, des skieurs nautiques et des moto-marines.
     
  12. A bord d'une embarcation (pédalo, bateau, planche à voile…) portez vous-même et faites porter à vos enfants un gilet de sauvetage, adapté en taille, ajusté et porté correctement.
     
  13. Apprenez à vos enfants à ne pas plonger dans des eaux inconnues, les plongeons en eaux peu profondes étant sources d'un grand nombre de blessures à la colonne vertébrale.

Initialement publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 23/08/2005 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 20/07/2015 - 15h51

Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes), www.inpes.sante.fr.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Piscine privée : consignes contre la noyade Publié le 21/08/2012 - 14h45

En France, une personne est victime d’un accident par noyade tous les deux jours dans une piscine familiale privée, dont un décès tous les dix jours environ! Ces résultats, issus de l’enquête en cours « Noyades 2012 » de l’Institut de veille sanitair...

Cet été : à faire et à ne pas faire Publié le 20/08/2015 - 16h20

Bain de minuit, baignade des enfants, protection solaire... Quelques conseils pour bien faire. Mais aussi en surf et en planche à voile, en jet-ski et en moto des mers, que faut-il savoir pour pratiquer ces activités en toute sécurité ?

Votre enfant a peur de l'eau? Vous pouvez l'aider! Publié le 05/06/2012 - 10h11

Si votre enfant n'aime pas les douches, déteste recevoir de l'eau sur le visage, s'il est malade ou qu'il se plaint d'avoir mal au ventre systématiquement les jours de piscine à l'école, c'est certain, il n'est pas à l'aise dans l'eau . Vous pouvez l...

Plus d'articles