Education de votre chiot : comment lui apprendre à rester seul ?

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 13/06/2006 - 00h00
-A +A

Lorsque vous adoptez un chiot, il aura tôt fait de s'attacher à vous et vous aurez à ses yeux le rôle de l'être rassurant et apaisant que tenait sa mère jusqu'à son arrivée dans sa nouvelle famille. Si ce lien privilégié est le début d'une belle aventure avec votre ami, il ne doit pas être excessif : votre chiot doit pouvoir rester seul de manière sereine !

PUB

Rester seul ou l'apprentissage de l'indépendance

Certains chiens adultes souffrent d'anxiété lorsque vous les laissez seuls. A votre retour, votre maison peut alors offrir un spectacle de désolation : meubles rongés, tapis et sols souillés, sans parler des voisins exténués par les vocalises de votre ami se sentant abandonné. Dès lors, il est important, lorsque vous faites l'acquisition d'un nouveau chiot, de lui permettre d'apprendre sereinement et progressivement à rester seul, situation à laquelle il a besoin de s'habituer. En effet, lorsque vous l'adoptez vers l'âge de 10 à 12 semaines, il quitte sa mère et ses frères et sŒurs et a besoin d'un temps d'adaptation avant de pouvoir rester seul de manière sereine. Votre mission consiste à amener votre nouveau chiot à savoir rester seul lorsque vous vous absentez et à dormir seul. En général, un chiot peut avoir bien accepté cette solitude vers l'âge de 5 mois.

Conseils d'éducation pour un détachement en douceur

Pour construire une relation équilibrée avec votre chiot, il est utile de connaître quelques règles d'éducation. En effet, c'est vous qui devez être l'initiateur des moments de jeux. Dans ce but, ignorez-le quand il vient vers vous pour jouer mais allez le chercher vous-même plus tard. Dès son arrivée, offrez-lui un panier pour la nuit et habituez-le à dormir seul. L'accueillir dans votre chambre serait lui donner une mauvaise habitude qu'il aura grand mal à abandonner par la suite. De plus, lorsque vous vous absentez, ignorez votre chiot la demi-heure précédant votre départ. La séparation sera ainsi rendue moins brutale. S'il est âgé de moins de 5 mois, vous pouvez lui laisser un vêtement que vous avez porté : Votre odeur le rassurera. A votre retour, ne prêtez pas attention à la fête d'accueil qu'il vous a réservée. Ignorez-le jusqu'à ce qu'il soit calme et ensuite occupez-vous de lui normalement.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 13/06/2006 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Votre nouveau chiot : comment bien l'accueillir ? Mis à jour le 10/04/2007 - 00h00

Vous avez choisi d'adopter un chiot ? Son arrivée à la maison, la perte de sa mère et de ses frères et sŒurs ainsi que la découverte de son nouvel environnement représentent un stress important qu'il convient de réduire au minimum en préparant son ar...

Les besoins alimentaires de votre chiot Mis à jour le 29/06/2005 - 00h00

La période du sevrage et de la croissance d'un chiot est un moment clé de son existence. Pour se développer correctement, il aura besoin de toute votre attention notamment en ce qui concerne son régime alimentaire.

Bien nourrir votre chiot de grande race Mis à jour le 20/03/2007 - 00h00

Vous souhaitez offrir à votre chiot de grande race le meilleur départ dans la vie? Sa croissance relativement longue et ses particularités digestives imposent de lui offrir un régime adapté à ses besoins spécifiques.

Plus d'articles