Eczéma atopique : conseils aux parents

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/11/2017 - 10h02
-A +A

La dermatite atopique, ou eczéma atopique, est une maladie fréquente, surtout chez l'enfant.

La fréquence de cette affection a d'ailleurs considérablement augmenté dans les pays occidentaux.

Comment faire avec un enfant d'eczéma atopique ? Quels sont les conseils que l'on peut donner aux parents ?

PUB

Quels conseils donner aux parents dont l'enfant présente une dermatite atopique ?

Il existe des traitements. Ils ne guérissent pas le fond de la maladie, mais permettent de soulager considérablement les poussées. A côté de ces traitements, voici quelques conseils essentiels à l'attention des parents. Tout d'abord, il faut éviter tout ce qui aggrave la sécheresse de la peau, c'est-à-dire :

  • Pas de bains trop chauds ni trop longs
    L'eau du robinet assèche la peau. Pour laver les enfants, il faut donc de préférence utiliser des méthodes qui limitent le contact avec l'eau. L'idéal est une douche de 5 minutes, en coupant l'eau le temps de se savonner.
    Pour les parents qui tiennent au bain des enfants, on conseillera de limiter sa durée à 10 ou 15 minutes et d'utiliser un émollient liquide dans l'eau, pour qu'elle soit moins dure. L'eau ne doit pas être trop chaude non plus, 32 à 34°C maximum (sauf pour les nouveaux-nés).
     
  • A éviter lors de la toilette
    N'utilisez pas de savon, mais un produit nettoyant très doux adapté (pain surgras ou gel surgras). Demandez conseil à votre pharmacien.
    N'utilisez pas de coton sur le visage car il est irritant.
    Ne lavez pas l'enfant avec un gant de toilette (irritant), utilisez vos mains.
    Séchez l'enfant en le tamponnant car frotter active le prurit.
     
  • Habillement
    Ne couvrez pas trop l'enfant (pour éviter la sueur) et ne l'habillez pas avec des vêtements contenant de la laine ou du synthétique, car ils ne supportent pas ces matières.
    Il leur faut des vêtements en coton.
     
  • Lieu de vie, chambre
    Ne chauffez pas trop le lieu de vie et notamment leur chambre.
    Si l'air de la chambre est trop sec, utiliser un humidificateur.
     
  • Sport et loisirs
    La piscine est autorisée mais il faut rincer l'enfant sous une douche et appliquer un émollient ensuite. Des crèmes barrières peuvent être aussi utilisées en prévention.
    Quant au sport, pas de problème à condition que l'enfant ne transpire pas à outrance. Il faut aussi toujours le rincer sous une douche après l’effort, et appliquer ensuite un émollient pour éviter le prurit.
    La mer : pas de problème (sauf en cas de lésions suintantes, qui piqueront). Il convient de rincer l'enfant après chaque bain car le sel sur la peau provoque des tiraillements.

L'autre élément fondamental du soin de la peau pour les enfants atopiques, c'est l'hydratation. Elle doit se faire au minimum une fois par jour, avec une crème de bonne qualité et destinée spécifiquement à eux. Il existe de nombreux produits sur le marché ; si votre médecin n'a pas de préférence, consultez votre pharmacien.

Les enfants atopiques doivent-ils suivre un régime alimentaire particulier ?

S'il y a des cas d'atopie chez les parents, le pédiatre recommandera souvent de retarder l'introduction des aliments les plus allergisants (lait de vache et produits laitiers notamment). En revanche, les parents ne doivent pas de leur propre initiative mettre les enfants souffrant d'atopie au régime. Cela entraîne un risque de carences... et surtout c'est totalement inutile. Si une allergie alimentaire est effectivement la source de l'eczéma, on vérifiera quel aliment est en cause à l'aide d'un prick-test, et on modifiera le régime en fonction des résultats.

Les vaccinations sont-elle risquées chez les enfants atopiques ?

Non, bien au contraire, il faut les vacciner. Un seul vaccin, celui contre la variole, leur était interdit auparavant, mais il n'existe plus.

Les vaccinations n'augmentent pas le risque de dermatite atopique et doivent absolument être effecutées normalement, car il ne faut pas que ces enfants attrapent de maladies. 

Initialement publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 25/01/2005 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/11/2017 - 10h02

http://www.fondation-dermatite-atopique.org/fr/espace-patients-parents-famille/traiter-soulager-prevenir/en-periode-de-poussee
http://www.fondation-dermatite-atopique.org/fr/espace-patients-parents-famille/traiter-soulager-prevenir/les-conseils-au-quotidien

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Dermatite atopique : des causes mieux identifiées Publié le 10/11/2017 - 10h03

La dermatite atopique est essentiellement liée à des facteurs d’origine génétique. Aujourd’hui, le processus à l’origine des symptômes cutanés est aussi mieux connu : ils sont essentiellement liés à un manque de « ciment » cellulaire, la filaggrine.

Plus d'articles