L'échographie pour suivre la maladie de Crohn

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 10/06/2002 - 00h00
-A +A

Ceux qui souffrent de la maladie de Crohn sont amenés à subir de nombreux examens, souvent pénibles, comme des examens du côlon (coloscopies). Une étude vient de montrer que l'échographie, indolore, peut suffire pour faire un bilan de l'extension des lésions. Un progrès très appréciable.

PUB

La maladie de Crohn est une inflammation chronique de l'intestin qui se manifeste par des symptômes qui ne lui sont pas spécifiques comme de la fièvre, des douleurs abdominales, des diarrhées, des douleurs articulaires ou encore, un amaigrissement. Son diagnostic repose sur un bilan biologique (prise de sang) ainsi que sur une visualisation de l'épaississement de la paroi de l'intestin, soit par un examen du côlon (coloscopie), soit par radiographie avec un produit de contraste.

Examens à répétition

Une fois le diagnostic établi et le traitement anti-inflammatoire mis en place, il convient de faire régulièrement un bilan d'extension des lésions, bilan faisant appel, le plus souvent, à une coloscopie. Mais ce dernier examen est lourd, nécessitant hospitalisation et anesthésie.D'où l'intérêt d'une technique alternative en imagerie, telle l'échographie qui est totalement indolore. Une étude parue dans le mensuel anglais " Gut " vient de montrer que cet examen serait aussi précis que la coloscopie. Mieux, en cas de nécessité opératoire, il se révélait même plus efficace. Les patients atteints de cette maladie apprécieront.Site Fédération Belge contre le Cancer

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 10/06/2002 - 00h00 Sacco. Gut. 2002 ; 50 : 490-495.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Polypes intestinaux : quels symptômes ? Publié le 18/12/2014 - 11h21

Les polypes intestinaux sont de petites excroissances qui siègent dans le côlon . Ils sont le plus souvent bénins, mais pas toujours. Quels sont les symptômes des polypes intestinaux et quels sont les risques de complications ?

Plus d'articles