Echographie en question

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 13/01/2002 - 00h00
-A +A

Les remous produits par l'arrêt d'une cour de justice en France atteignent la Belgique : selon celui-ci, on pourrait avoir le droit de ne pas naître…

PUB

Les diagnostics prénataux ont permis de découvrir très précocement des affections touchant le fŒtus, permettant de prendre des mesures thérapeutiques ou d'interrompre la grossesse. Or, c'est bien cet argument qu'a retenu la cour de cassation. Celle-ci a estimé que la plainte d'un jeune homme handicapé de naissance était justifiée à l'encontre des médecins qui n'avaient pas pu déceler une rubéole chez sa mère enceinte.

Arrêtez de naître ?

Depuis la prise de l'arrêt Perruche, les médecins francais refusent de pratiquer des échographies sauf en cas d'urgences. Une loi est en préparation en France pour contrer cet arrêt…N'empêche que cette décision de justice a des effets jusque chez nous car, en se basant sur le même raisonnement, on pourrait très vite assister au même phénomène en Belgique. Sans discuter de la chose jugée, il faut se souvenir que l'échographie est un examen performant mais pas infaillible. En effet, si les techniques se sont améliorées, elles ne fournissent pas une image parfaite. De plus, la lecture des images est faite par un Œil humain donc susceptible de n'être pas parfait ! Ceci permet aussi de rappeler que loin de ce qu'on appelle ici une " erreur médicale ", la médecine, aussi technicienne qu'elle puisse être, ne peut pas fournir des résultats sûrs à 100%. Deux parlementaires belges, Daniel Bacquelaine et Alain Destexhe, ont d'ailleurs déposé différentes propositions aux chambres fédérales. Celles-ci vont dans le même sens et défendent la thèse qu'on ne peut pas demander une indemnisation du seul fait de sa naissance sauf si les séquelles, dont on souffre le plaignant, constitue la conséquence directe d'une faute médicale avérée…

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 13/01/2002 - 00h00 Communiqués de presse Bacquelaine Destexhe, Arrêt Perruche
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Viseur (PSC) à l'AMA-UCL Mis à jour le 26/11/2001 - 00h00

Jean-Jacques Viseur, député PSC et président du CA de l'UCL s'exprimait samedi aux journées de l'AMA-UCL. Pour lui, l'évolution des coûts de la santé nous oblige à des choix de société qu'ils ne faut pas laisser entre les mains des technocrates ou de...

Plus d'articles