La douleur du cancer: apprendre à l'exprimer

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/07/2012 - 11h11
-A +A

PUB

Une seule solution: décrire sa douleur...

Reste que pour prendre en charge la douleur du cancer, encore faut-il l'exprimer, la décrire, en parler aux médecins et aux autres professionnels de santé.

Pour certains malades, la douleur est considérée comme une fatalité inhérente au cancer, à tort. Ce n'est pas normal.

Globalement, à l'hôpital et en post-opératoire, la douleur est bien prise en charge, de façon immédiate et systématique. En revanche, elle l'est moins lors des consultations.

Les malades doivent donc être incités à engager le dialogue avec leur médecin, à acquérir le vocabulaire nécessaire à la description de leur douleur (brûlure, distorsion, pression, nocturne…).

Le traitement de la douleur doit faire partie intégrante de la thérapeutique du cancer.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 29/01/2008 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/07/2012 - 11h11

La Ligue contre le cancer, "Vivre", décembre 2007.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB