• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    22 avis
  • Témoignages (0)

Dosage sanguin du PSA : pour quoi faire ?

Dosage sanguin du PSA : pour quoi faire ?

Le PSA est l'antigène spécifique de la prostate. Fabriqué de façon quasi exclusive par certaines cellules prostatiques, il est reconnu comme un élément essentiel du diagnostic de cancer de la prostate et du suivi des patients traités. Pendant longtemps, le dosage du PSA a aussi été considéré comme une manière utile de dépister le cancer de la prostate avant qu'il ne présente de symptômes... ce n'est plus le cas.

A quoi sert le dosage du PSA  dans le sang ?

Tout d'abord, il faut savoir que le PSA dosé dans le sang dépend de sa fabrication au niveau de la prostate, sous la dépendance des androgènes (hormones mâles), mais aussi de son passage dans la circulation sanguine. Il circule sous deux formes, l'une est "libre", l'autre est liée à d'autres molécules. La quantité de PSA dans le sang augmente quand la prostate est atteinte par des maladies comme la prostatite aiguë ou l'hyperplasie bénigne de la prostate (ou adénome). Elle augmente aussi en cas de cancer de la prostate. C'est pourquoi pendant quelques années on a considéré un dosage régulier du PSA comme une manière de dépister le cancer de la prostate avant qu'il ne présente de signes.

Cette pratique est aujourd'hui abandonnée. En effet, selon les chiffres que l'on possède à l'heure actuelle, dépister 1000 hommes contre le cancer de la prostate va effectivement en sauver deux. Mais 25 hommes seront traités pour un cancer dont on ne sait pas s'il aurait posé problème. 9 hommes en plus verront leur vie sexuelle profondément transformée, et 6 hommes en plus deviendront incontinents. Pour toutes ces raisons, le dépistage de la prostate n'est aujourd'hui plus proposé aux hommes qui ne présentent pas de signes de cancer de la prostate. 

Lorsqu'il y a cancer, le dosage du taux de PSA est très utile

Le dosage du PSA a néanmoins sa place quand on soupçonne un cancer de la prostate ; il est l'un des éléments du diagnostic avec le toucher rectal, et bien sûr la biopsie de la prostate. Et quand le cancer est diagnostiqué, la valeur du PSA, rajoutée à d'autres informations, renseigne sur la gravité de la maladie. Le pronostic est souvent meilleur quand les taux sont modérément augmentés.

Par ailleurs, le dosage du PSA est important pour suivre l'évolution du patient pendant et après le traitement du cancer. Lorsque les taux de PSA remontent dans les suites d'un traitement de cancer de la prostate, il faut alors refaire le bilan complet de la situation pour adapter au mieux la prise en charge thérapeutique.

Mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/03/2011
Créé initialement par le 05/06/2002

Sources : KCE,Éléments d’information concernant le dépistage du cancer de la prostate par PSA basés sur les données belges, 2014.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus